Un peu de théâtre de temps en temps ne fait pas de mal, je poursuis donc la découverte de la collection des Avant-Scène théâtre de ma médiathèque attitrée.

Qui est l’homme qui se cache derrière le personnage de vagabond que tout le monde connait sous le nom de Charlot ?

Cette pièce montre le Chaplin acteur, le créateur de Charlot, le metteur en scène pointilleux et tatillon.

On ne découvre pas Charlot mais Chaplin, l’homme qui n’a pas froid aux yeux, qui prend position, qui se met à dos l’Etat, Hoover et le FBI, et qui choque aussi par sa « consommation féminine ».

C’est une pièce intéressante qui permet de découvrir une autre facette de Charlot. Elle donne aussi une photo des Etats-Unis de 1914 à 1975. Ce n’est pas une simple succession de scènes, c’est une histoire, la relation entre Chaplin et l’histoire des Etats-Unis. En plus, ce récit de vie permet de montrer en parallèle la liberté de création et les effets dévastateurs de la rumeur. Chaplin refusait les diktats, il en a payé le prix.

 

Citation attribuée à Hoover :

« Et il m’arrive de me demander, si vous, fabricants d’images, êtes bien conscients de la responsabilité que vous portez. Pour moi, voyez-vous, le cinématographe est, aujourd’hui, la forme de communication qui peut avoir la plus grande influence sur les esprits. Et ceci sans le moindre contrôle des autorités. Vos messages atteignent tout le monde, partout, et en tout pays… »

chaplin