Qui ne s’est jamais senti à contre-courant en lisant un livre ?

J’entends parfois de telles critiques sur un livre que je décide à me faire mon propre avis, pour le

meilleur comme pour le pire.

 

Lire de nombreux avis positifs  sur un ouvrage incite souvent à l’achat ou à l’emprunt, et en tout cas à la lecture. Parfois avec une cruelle déception face à un tel engouement. Je ne parviens pas alors à m’expliquer mon ressenti.

A d’autres moments, je m’enflamme pour un titre que d’autres jugent beaucoup plus sévèrement.

 

A quoi cela tient-il ?

 

L’avis général n’est pas le seul à me guider. Le bibliothécaire de ma médiathèque est aussi de très bon conseil, nous avons des goûts assez proches, et je lui fait régulièrement confiance…mais parfois, cela ne marche pas.

 

Mais pourquoi ?

 

Je pense que nos sentiments à la lecture dépendent beaucoup de notre état d’esprit, de notre humeur au moment de la lecture. Un livre trouve une résonnance en nous. Il résonne et raisonne et selon ce que nous sommes à un instant précis, nos avis changent. La même lecture  quelques semaines ou quelques mois plus tard pourrait avoir une répercussion tout autre.

 

Quel est votre avis sur la question ?