Lettres noires

Nommé professeur invité au Collège de France à la chaire annuelle de création artistique, Alain Mabanckou présente dans sa première séance son projet littéraire. Présenter la littérature noire au XXes, mise en lumière par le contexte historique (domination coloniale, accession à l’indépendance) .

Point de départ, 1916, l’allégorie de Banania, complétée l’année suivante par le célèbre slogan ‘’Y’a bon’’. La négritude, la migritude (littérature issue d’un parcours de migration), de nombreuses références de l’Afrique noire et des Caraïbes jalonnent ce texte pour étayer les différents points qui seront abordés dans ses futures leçons.

J’apprécie beaucoup la littérature francophone africaine, je n’ai maintenant plus qu’une envie, lire la suite de ses cours au Collège de France, je sens que je vais me régaler.