L'amour au jardin

Livre érudit autant que savoureux puisqu’il parle d’amour et de sexe. Alain Baraton le dit lui-même, « Voilà de quoi apaiser mes inquiétudes, je suis un homme heureux et décomplexé car, si je vois du sexe partout, c’est qu’il est partout, j’en suis persuadé ». Cela me rassure, je ne suis donc pas obsédée,  mes observations nombreuses et multiples de mon jardin vont dans ce sens.

Les jardiniers seraient-ils fort porter sur la Chose ? Si Saint Fiacre est le saint patron des jardiniers, c’est tout de même Priape qui est le gardien des jardins et des vergers, c’est dire !

Et il y a bien un lien entre jardiner et butiner (au sens coquin du terme), puisque pour Le Robert, jardiner signifie avoir une aventure galante.  Je vais devoir m’interroger sur mes longues heures passées à jardiner chaque semaine !

Alors, si vous voulez connaitre tout ce qui peut se passer dans un jardin, nombreuses sources historiques à l’appui, ce livre est pour vous. Les propriétaires des jardins ont toujours eu des relations particulières avec leurs jardins. Ils s’en passent  des choses dans les bosquets !

Pour avoir une idée du contenu et du ton du livre, voici deux autres citations.

«  Cela est si vrai qu’une récente étude de scientifiques autrichiens atteste que jardiner serait profitable à la libido ».

« Pour avoir la cuisse leste, mieux vaut ne pas avoir l’estomac trop lourd ».