Continuer

 

Quelle belle lecture qui nous dépayse et nous transporte au Kirghizistan pour un périple non sans risque mais salvateur.

Sibylle a eu la garde de son fils adolescent lors de son divorce ? Elle le voit dériver, perdre pied. Quel traitement de choc pour le remettre sur le droit chemin ? Un internat catholique, comme le suggère le père ?

NON !

Trois mois à cheval, mère-fils, à travers le Kirghizistan.

Un beau roman d’introspection, dans lequel on voit le combat intérieur du jeune homme. Laurent Mauvignier passe rapidement mais avec fluidité d’un personnage à l’autre, les points de vue alternent, la mère qui guette les changements  chez son fils, le fils qui réfléchit, qui s’ouvre, qui se ferme, qui se bat. Ce voyage aura-t-il l’effet escompté ?