Traverser la ville

Merci à Babelio et aux éditions du Passager clandestin (joli nom pour une maison d’édition, pour un voyage dans l’imaginaire). L’embarquement en science fiction est immédiat.

Une cité-monde, un monde organisé par un programme informatique qui régit tout : le ramassage des déchets, le ravitaillement, les policiers robots. ..Mais lorsque le programme est dérobé, que peut-il se passer ? Quand l’homme dépend d’un programme pour tous les éléments de sa vie, que peut-il devenir ?

Un livre des années soixante-dix, lorsque la science fiction foisonne. Mais un livre  toujours d’actualité, quand on pense à notre futur proche et à ce qui se passerait, selon certains chercheurs, si les intelligences artificielles prenaient le dessus….Les auteurs de science-fiction ont l’esprit fertile, mais on se rend compte en les lisant qu’ils s’appuient sur l’actualité scientifique, et leur regard peut servir de leçon. J’espère que ce live n’est pas prémonitoire, mais en tout cas, gardons nous bien de laisser les machines nous diriger !

Allez c’est décidé, aujourd’hui  je passe commande pour d’autres titres de cette collection qui résonne encore fortement aujourd’hui.