30 décembre 2016

Markus Malte, le garçon, Zulma, 535 pages.

  La plume de Markus Malte nous porte et nous accompagnons le garçon depuis son adolescence et tout au long de sa vie. Un jeune étrange, que ce garçon, né d’une mère marginale, vivant dans une ferme isolée à l’écart de toute civilisation. Jusqu’à la mort de sa mère, jamais le garçon n’a vu un autre être humain. Une vie quasi animale. Sans parole. Et puis, à la mort de sa mère, il ne résiste pas à la pulsion, il part, par les bois et les chemins. A pied, il découvre le monde, de nuit, puis de jour, se confrontant de plus en... [Lire la suite]

28 décembre 2016

Esli Erdogan, Le bâtiment de pierre, 107 p.

Voici une découverte de circonstance, puisque cette auteure est actuellement détenue en Turquie, régime qui ne tolère plus les opposants politiques. La médiathèque a remis son livre en avant pour faire connaitre ses écrits. C’est une œuvre indéfinissable, en prose, tout en étant d’une grande poésie, …pour exprimer les horreurs de la prison turque, entre torture et violence politique. Une poésie du style pour être la mémoire de la prison et des atrocités. A travers des personnages ayant perdu leur humanité. Démoli. Bouleversant.
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2016

Billet d’humeur n°11 Marathon de Noël et plaisir de recevoir.

Heureusement qu’il n’y en a qu’un par an ! Il y a quelques semaines, début décembre, je m’interrogeais sur ce que j’allais bien pouvoir préparer pour mes proches, en particulier pour le jour de Noël. Entre ceux qui ne mangeaient ni poisson ni fruit de mer, les hommes ‘’allergiques’’ aux légumes, les nouveaux végétariens (qui aux dernières nouvelles mangeaient toujours les produits dérivés type œufs, beurre, fromage…), et ceux qui avaient la descente facile. Bilan du Réveillon : RAS pour le repas, juste nous 4 et... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2016

Revisite de la tarte au citron meringuée

  Au fond des récipients de présentation, émietté des meringues bien fermes pour donner du croustillant. Napper de crème au citron, et recouvrir de crumble. CREME AU CITRON : 4 citrons moyen 150 gr de sucre semoule 3 œufs 1 CS de maizena   Prenez le zeste de deux citrons Presser les 4 citrons Mettre les zestes, le sucre et le jus de citron à chauffer doucement dans une casserole. Séparément, casser et mélanger les œufs. Les verser dans le mélange sur le feu avec la cs de maizena. Continuer à chauffer... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 décembre 2016

Henry David THOREAU, Walden ou la vie dans les bois, Gallimard.

Compte-rendu de lecture Henry David THOREAU, Walden ou la vie dans les bois, Gallimard. Tout plaquer pour vivre dans et de la nature, en communion avec elle et sans lui nuire, avec le moins d’impact possible. Certains le rêvent, d’autres le font, pour quelques mois, quelques années, ou  plus. Au XIXe siècle, Thoreau l’a fait, en construisant sa cabane et habitant au bord du lac Walden. Le livre date de 1854, dans une Amérique encore épargnée par toute cette civilisation.  Ce témoignage est un essai sur l’écologie (au... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2016

Audur Ava Olafsdottir, Le rouge vif de la rhubarbe

  Dans ce simple, l’écriture et la situation sont à la fois simple et poétique. Augustina est une jeune fille  conçue dans un champ de rhubarbe. Handicapée, mais remplie de rêve et de désir d’évasion. Alors, à la force du poignet, entre rocher de bord de mer et  collines proches, elle a un objectif : gravir la plus haute montagne de l’île. 844 mètres. Elle va tout mettre en œuvre pour y arriver. Entre Nina, Vermundur et Salomon, une galerie de portraits de gens simples, sincères et humains. Une belle lecture... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 décembre 2016

Petina GAPPAH, Le livre de Mémory, 343 pages, éd Jean-Claude Lattès, 2016, RL.

Ouvrons le chapitre un comme un prologue, pour une mise en bouche qui nous ouvre l’appétit, pour permettre au lecteur de se situer entre le passé et le présent entre lesquels  il va naviguer. Et en toile de fond se peint un visage social du Zimbabwe. Memory est une jeune femme dans le couloir de la mort d’une prison zimbabwéenne pour le crime d’un blanc  chez lequel elle vivait. Mais Memory, comme nous allons le découvrir, n’est pas comme les autres. Et il fallait un coupable en ces périodes de troubles… La prison est un... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Aile de raie au beurre noir

Temps de préparation : 10 minutes Temps de cuisson : 15 minutes Ingrédients (pour 4 personnes) :    - 4 morceaux d'aile de raie de 250 g - 2 cuillères à soupe de vinaigre - thyme, persil et laurier -200 gr de beurre- 1 citron - sel et poivre Personnellement, je ne mets pas de câpres, je n’aime pas. Mais libre à vous.   PREPARATION : Préparation de la recette : Dans une grande  casserole d'eau froide, disposez les raies, le thym, le persil et le laurier, 1 cuillère à soupe de vinaigre. Salez et amenez... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2016

Barthelet Marie, Celui-là est mon frère ; Buchet Chastel,

Sur les conseils d’une dévoreuse de livres que je croise régulièrement à la médiathèque, me voici avec Celui-là est mon frère, de Marie Barthelet. Faites moi penser à la remercier pour cette belle découverte ! Pour un premier roman, c’est une réussite, cette auteur est à suivre, assurément. Nous voici donc dans n pays non nommé, probablement africain, dirigé par un président héréditaire de type autoritaire. « Ton regard s’est fixé au mien. C’était carrément périlleux, de me fixer ainsi au milieu d’hommes qui toujours... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 décembre 2016

Régis Jauffret, Cannibales, Seuil, 186p, 2016

Cannibales est un roman épistolaire. Ce n’est pas très fréquent et assembler une correspondance pour en faire un roman relève d’un exercice de style parfois périlleux. Et pour moi, cet exercice là n’est pas une réussite. Noémie, jeune femme de 25 ans, écrit une première lettre à la mère de l’homme qu’elle vient de quitter. Comme cet homme était bien plus âgé qu’elle, l’écart d’âge entre les deux femmes est conséquent. La deuxième lettre est la réponse de Jeanne, et là, pour moi, ce fit le hic. Que chacune de ces femmes ait du... [Lire la suite]