LA LISTE DE MES BESOINS, LISTE DE MES ENVIES ?

 

Il y a bien longtemps que je ne fais plus de listes de bonnes résolutions, de ‘’listes à faire’’ sachant que la plupart resteront des vœux pieux, des ‘’Si j’avais eu le temps’’, ‘’si j’avais eu le courage’’ ou ‘’si j’avais eu la volonté’’ à la fin de l’année, à l’heure des bilans que je ne fais plus.

Je ne fais donc plus des listes ‘’à faire’’, JE FAIS. Ou pas. Et je fonce (c’est le cas de ma reprise de la piscine, par exemple).Mais si je me dis ‘’Il faudrait que…’’, Je c’est d’avance que c’est peine perdue.

Et je suis bien contente de ne pas être la seule à penser cela. Je ne sais pas qui déteint l’un sur l’autre, mais mon compagnon a mis ces idées en acte.

Il y a peu, nous constations que la cuisine avait bien besoin d’un petit coup de rafraichissement. J’ai entendu : ‘’L’été prochain, il faudra refaire la cuisine…’’. Puis, ‘’pendant mes congés de février, nous repeindrons la cuisine’’.

Et il y a quelques jours, mardi 03/01, Monsieur rentre du  travail avec deux grands pots de peinture, et du petit matériel….et commence immédiatement à démonter la façade des meubles…alors que j’étais en train de cuisiner. Quand il a une idée en tête…c’est tout de suite ou jamais ! …Et si on mangeait, alors ? …Et la soirée post-repas se passe…à lessiver les espaces à pendre…au lieu de corriger mes copies fraichement récupérées…

Mercredi 04/01. 5h30…le réveil sonne…Je suis seule dans le grand lit froid…j’entends du bruit dans le séjour…toutes les façades des modules de cuisine sont en train de recevoir leur première couche de peinture.

N’est-ce-pas la résolution sur le champ d’une bonne résolution ?

A part les désagréments d’un petit déjeuner aromatisé aux solvants de peinture (relativement légers, mais tout de même désagréable à 6h00 du matin à jeun), je me dis qu’au moins, les prochaines vacances ne se passeront pas le nez dans les pots de peinture.

Il faut bien occuper l’Homme en hiver quand le jardin est au repos !

Mais par contre, après mercredi et jeudi passé dans le gros œuvre par Monsieur, je vais passer le week-end dans les finitions et les petites choses délicates et emmerdantes…que j’aime faire.