Le maitre des illusions

J’ai découvert Dona Tartt il y a quelques semaines avec son roman Le Chardonneret, et des amis lecteurs m’ont alors conseillé Le maitre des illusions.

Cette lecture ne fut pas de tout repos et a régulièrement occupé mon esprit lorsque je n’avais pas le livre en main. J’ai trouvé que l’histoire a été un peu longue à se mettre en route, jusqu’à environ 30 % du livre. Je lisais en sentant bien que quelque chose se mettait en place, mais sans trop comprendre ce qui allait se produire. Mais c’est justement parce que ça n’allait pas se produire ! L’élément déclencheur avait déjà eu lieu et lorsque le lecteur en a la révélation, l’histoire entre dans une tout autre dimension. Nous plongeons alors dans le thriller et la tension est maintenue jusqu’à la fin.

Plantons le décor.

Une petite université de province, Hampden, sur la côte est. Un groupe de six étudiants à l’écart de la vie du campus, auprès d’un professeur de grec ancien un peu marginal, lui aussi. Henri, Francis, Charles et Camilla (les jumeaux), Edmond (Bunny) et Richard, le dernier à s’être greffé au groupe déjà soudé autour de Jullian (le professeur). Richard, qui est le narrateur de ce rame, est à la fois dans l’intrigue par sa proximité avec les autres, et extérieur par son statut de ‘’pièce rapportée’’ au groupe originel. Avec lui, nous remarquons dans le premier tiers du roman, des indices qui serviront à reconstituer par la suite le puzzle une fois qu’il aura, en même temps que nous, pris connaissance des événements.

L’intrigue.

Quelques temps après l’excursion de Henri, Francis, Charles et Camilla dans un bois, un homme est retrouvé mort. Ont-ils joué un rôle ? Quelle sera la répercussion de cet événement sur les quatre élèves, et sur les deux autres qui n’étaient pas présent ? Comment un petit groupe peut-il resté soudé ? Que se cache-t-il sous le vernis des apparences policées ?

Le lecteur est plongé dans un thriller dans lequel la psychologie des personnages joue un rôle important. La corde raide. La mort. L’alcool. Le remord. Jusqu’où aller pour se protéger ?

Au fait, savez-vous qui est le maitre des illusions ? Dionysos….Si cela peut vous mettre sur la piste…