les hommes aussi s'en souviennent

P5 à 41 :

Intégrale du discours de Simone Veil au parlement le 26 novembre 1974, publié pour la première fois dans cette édition en 2004, trente après avoir été prononcé. Un grand avantage : ce texte intégral permet de suivre la pensée de Madame Veil, alors ministre de la santé. Elle avait bien conscience des enjeux de cette réforme de la législation sur l’avortement et du tollé que cela allait soulever.

Alors, elle pose les cadres, elle structure, elle explique. Comment jongler avec toutes les tendances, comment faire en sorte que cette loi soit votée ?

Elle choisit de ‘’faire une loi réellement applicable, faire une loi dissuasive, faire une loi protectrice’’. Une loi qui laissait enfin aux femmes la possibilité de prendre la décision ultime.

P 45 à 103 :

Entretien avec Annick Cojean. Interview par la journaliste du monde sur ses sentiments, et la façon dont elle a vécu cette loi. La réaction des parlementaires, parfois très virulente et très violente. Le soutien du gouvernement et du premier ministre Jacques Chirac (pourtant personnellement opposé à cette loi et qui pensait que l’avortement était ‘’une affaire de bonne femme’’). Les allusions au nazisme, honteuses et nombreuses.

Alors, aujourd’hui que cette femme n’est plus, n’oublions pas son combat et son engagement et continuons à l’enseigner pour ne pas l’oublier.