non ce pays

Si, en vous baladant dans le désert texan pour chasser l’antilope vous tombez sur une sacoche contenant des coupures de billets pour un montant de 2,4 millions de dollars, vous prendriez la sacoche, non ? Vous laisseriez la drogue qui se trouve toujours dans le coffre, non, vous ne voulez pas vous embêtez avec, trop risqué, et puis une petite voix vous dit que vous ne voulez pas vendre la mort. Mais des liasses de liquide !

Mais surtout, ne faites pas comme Moss, rentrez chez vous et ne revenez surtout pas sur les lieux sanglants de la fusillade, vous risqueriez d’être vu…Et là, vous ne savez pas ce qui vous attend. Poursuivi aussi bien par les trafiquants de drogue (ce ne sont pas les pires !) que pas un tueur psychopathe qui ne montre aucune faiblesse et qui n’entend faillir dans aucun cas. A partir du moment où Anton Chigurth le piste, Moss n’a plus aucun moment de repos.

C’est noir, c’est violent, ça saigne, mais j’ai surtout au début été déconcerté par l’écriture de Cormac McCarthy. Des phrases coordonnées sans ponctuation qui décrivent dans le détail l'enchainement des actions des personnages, des dialogues sans tiret qu’il est parfois difficile de suivre, mais en même temps un roman haletant que je n’ai pas lâché. Un bon roman noir.