bug jargal

Voici la première œuvre de Victor Hugo, même si elle fut retravaillée quelques années plus tard pour sa publication. Cela se sent, ce n’est pas encore le grand Hugo, mais c’est déjà de la belle littérature !

Roman, romance, Histoire, ce livre nous emmène à Saint Domingue au moment de la révolte des esclaves.

Léopold d’Auverney est un capitaine qui, un soir, au camp, raconte son histoire à ses camarades.

Ce qui fait ce qu’il est devenu, cet homme seul, qui semble se battre uniquement pour aller au devant de la mort.

Cet homme qui fut un jeune homme amoureux, ayant perdu sa femme le jour de ses noces, le jour de la révolte des esclaves.

Ce soldat est si noble, si courageux, si brave que ses adversaires en paraissent d’autant plus tyranniques et cruels.

Cette histoire romantique / tragique n’est pas des plus captivantes à mes yeux, mais elle a le mérite d’apporter un éclairage sur l’insurrection haïtienne, les tractations politiques, les revendications, le poids du religieux et des superstitieux pour manipuler les foules incultes.