recondo

Avertissement : Livre à ne pas mettre entre les mains des partisans de la manif’pour tous sous peine de crise cardiaque !

Nait-on toujours dans le bon sexe ? Laurent s’interroge. Marié, père de deux anfants, un emploi stable, il ne se sent pourtant pas ‘’raccord’’ avec lui-même. Quelque chose cloche.

Alors, quand les pulsions sont trop fortes, Laurent court acheter de la lingerie féminine, s’habille, devient Mathilda et sort retrouver son ami Cinthia.

Car Laurent le pense, le dit, puis l’affirme haut et fort quand est venu le temps de vivre enfin pleinement sa vie, ‘’Je suis une femme’’. Raz de marée pour sa femme, ses enfants, surtout son fils, à son travail : Laurent est une femme qui va enfin le devenir, sous le nom et l’apparence de Lauren. Il ne sera plus un travesti mais un transsexuel, un vrai, qui va passer par toutes les étapes , jusqu’aux opérations indispensables qui lui permettront enfin de s’assumer pleinement.

C’est un livre bref et fort, une écriture dépouillée et sans fioriture qui rend très bien compte des questions, des déchirements du narrateur. Dans le style, cela se traduit par l’emploi des pronoms. Le ‘’il’’ côtoie le ‘’elle’’, le ‘’Laurent’’ et le ‘’Lauren’’ s’entremêlent, tout au long de cette quête, de cette interrogation puis du parcours médical vers la transformation.

Un petit bémol, peut-être ? ou une force de caractère, je ne sais pas… Pendant des années, Laurent passe sous silence ce qu’il est au plus profond de lui pour ne pas faire de mal à sa femme et ses enfants, pour se protéger, par lâcheté, il ne sait pas trop lui-même. Quand il a la force de ‘’cracher le morceau’’ (c’est vraiment l’impression que cela donne), il se sent soulager…mais vouloir aller jusqu’au bout à tout prix, consulter médicalement sans s’en ouvrir à sa femme, prendre les hormones et commencer sa transformation en secret…n’est-ce pas faire preuve alors d’égoïsme ? ou enfin faire fi des conventions et des normes imposées pour enfin vivre pleinement ce que l’on est vraiment.