Un livre qui m'a beaucoup plu et que je pense déjà à offrir.

Voici une lecture agréable, fluide, qui nous transporte vite de Paris à la campagne. Pour l'héroïne qui est une parisienne dans l'âme, quitter Paris pour le vert ne peut même pas s'imaginer. Franco

 

-américaine cartésienne dans l'événementiel, marié à un chirurgien esthétique, rien ne la prépare à vivre ce qui l'attend.

Elle découvre une branche de sa famille maternelle qu'elle ignorait, et dont elle hérite une grande propriété, un couvert forestier, une habitation en ruine. Mais si ce n'était que ça...

Elle hérite aussi d'un don,  de quelque chose qu'elle ne croyait pas possible en dehors des croyances populaires et des esprits étriqués et ignorants.

Alors, ami lecteur, gardez justement l'esprit ouvert pour vous laisser porter par ce que vie Gabrielle. Ce livre interroge  ce qui existe après la mort, ce qui surviendra à tous...

Pour moi la cartésienne pure et dure, j'ai du mal, j'ai du dès le début poser le postulat de ne pas lutter contre ce que je lisais, sans contester, pour me laisser porter. 

Ce livre, je sais à qui je vais l'offrir, et cela promet des discussions en perspectives. Les secrets de familles, quand ils éclatent au grand jour, peuvent bouleverser une vie, et c'est ce qui arrive à Gabrielle.

 

 

La brume des apparences

CITATIONS; 

"Par une sorte de prétention dont l'origine est impossible à retrouver, nous sommes partis sur une route où ce qui n'est pas explicable est indigne d'être cru"