Grand ATlas

 

Voici un ouvrage fort utile pour lequel j’avais postulé lors de la dernière édition de la masse critique de Babelio de non-fiction. Je le lisais il y a quelques jours sur le canapé pendant que mes enfants regardaient une émission de divertissement.

« - Maman, que lis-tu ?

-         Des cartes de France.

-         Quoi ? Mais ça ne se lit pas des cartes ! »

Et si, cela se lit, pour se mettre à jour des dernières analyses et des derniers chiffres.

Qui a dit récemment que les professeurs d’histoire-géo étaient très éloignés des chercheurs ? Il y en a qui sont loin de la réalité du terrain, et là je ne vais prendre que le cas de la géographie, sinon cela nous éloignerait du titre de cet ouvrage.

La géographie nécessite une mise à jour régulière des données. Même si le programme de géo actuellement enseigné en bac pro date de 9 ans, ce n’est pas le cas de nos tableaux de chiffres, cartes et graphiques ! Certes, nous n’allons pas forcément naviguer pendant des heures sur des sites de données brutes, d’autres le font pour nous.  Et c’est tout l’intérêt de ce Grand Atlas de la France. Alors, si vous voulez connaitre l’état des lieux actuel de la France, Les grands enjeux économiques et sociaux, la place de la France en Europe et dans le monde (tiens, tiens, c’est le titre de l’un de mes chapitres  de géo de terminale !) entre autre, ce livre est fait pour vous. Avec une annexe bienvenue sur les 18 régions françaises, car les élèves (et beaucoup d’adultes aussi je pense) sont restés au découpage et aux appellations des 26  régions précédentes.

Bref, une mine d’informations, une double page par sous-thème, concis, droit à l’essentiel.