les amnésiques

 

 

Géraldine Schwarz est une journaliste franco-allemande. Sa famille paternelle est le point de départ de ses réflexions qui s’élargissent à toute la population allemande essentiellement, et ensuite à la France et à certains autres pays d’Europe de l’est.

Cela se lit comme un roman, mais c’est une enquête passionnante qui remonte aux années 30 et à ses grands-parents paternels. Sa réflexion a commencé quand elle a découvert que son grand-père avait racheté une entreprise à bas prix ç un juif.

Comment les allemands ‘’lamba’’, ni opposants ni fanatiques, ont-ils vécu le nazisme ? Et le moment de la dénazification ? Qu’en pensaient les enfants nés justes avant, pendant ou juste après la guerre, que transmettait le système éducatif allemand ? Le gouvernement ? La justice ? Et qu’en est-il plusieurs décennies après les faits ?

Géraldine Schwarz termine son analyse par une observation de la montée des partis nationalistes ces dernières années, tant à l’est qu’à l’ouest.

Une enquête passionnante et éclairante à lire sans tarder !