24 septembre 2018

Compte-rendu de lecture, L’avant-scène théâtre, n° 1446, La machine de Turing, Benoit Soles

  Certains scientifiques, mathématiciens ont marqué leur époque et laissé leur nom dans l’historie des sciences et dans l’Histoire tout court. D’autres ont mis des décennies à passer à la postérité, c’est le cas d’Alan Turing. Début des années 50. Victimes d’un cambriolage, un homme se présente au commissariat pour porter plainte. C’est Alan Turing. Il est mal à l’aise, maladroit et ses déclarations ne se recoupent pas toujours, il attire la suspicion. Qui est cet homme ? Entre ces moments au présent (1952), des scènes... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 septembre 2018

Le pouvoir de la satire, Fabrice Erre, terreur graphique, éd Dargaud, 70 p.

  Un BD découverte à la médiathèque. Elle retrace l’histoire de la presse satirique de la Révolution Française à nos jours, en passant par Charlie Hebdo. C’est le drame de Charlie qui fut à l’origine de ce titre, pour répondre aux questions que se sont posées un certain nombre de lecteurs. Dans quelle lignée s’inscrit ce journal ? Pourquoi ces textes ? ces dessins ? Ce vocabulaire employé ? Ce ton ? La presse satirique n’est pas la plus lu, mais elle est un indicateur du bon fonctionnement de la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2018

Léo Perutz, La neige de Saint-Pierre, 217 pages, collection Zulma.

  Voici une découverte récente, un roman que j’ai beaucoup aimé pour son contenu, son époque, son style, et ce qui lui est arrivé. La Neige de Saint-Pierre est sorti en 1933. Léo Perutz est un écrivain juif né à Prague. Il s’est installé en Autriche à Vienne, qu’il quitte après l’Anschluss (Annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie) pour la Palestine. Il est l’exact contemporain de Kafka, et quand je me suis plongée dans cette lecture, je me suis vite demandée dans quel monde j’étais tombé. Mais on ne va pas aussi loin... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2018

Johan Heliot, La trilogie de la lune, édition Mnémos, 610 pages

Voici une trilogie écrite par un auteur que je considère comme un ‘’bâtisseur d’univers’’, que j’avais découvert il y a quelques années dans une série en quatre volumes ‘’Ciel’’, qui était de l’anticipation à portée de main, et qui faisait réfléchir sur notre proche avenir et notre relation aux intelligences artificielles. Et l’univers qu’il nous donne à ire dans la trilogie ci-dessous nous plonge comme dans un monde parallèle au nôtre, dans une uchronie, qui revisite les événements de la fin du XIXes et du XXes. Tome 1 : La... [Lire la suite]
03 septembre 2018

Irvin Yalom, Et Nietzsche a pleuré, Galaade édition 512 pages

  « L’histoire est un roman qui a été, le roman est de l’histoire qui aurait pu être. » Mais qu’en est-il de la part du vrai et de la fiction dans ce roman consacré à Nietzsche, dont j’ignorais tout de la vie ? Car tout est tellement bien ficelé, l’historique comme la fiction, les personnages ‘’vrais’’ et les autres.  C’est pourquoi je commence toujours la lecture par le paratexte (préface, postface et remerciements). Ne négligez jamais ces éléments pour comprendre l’écriture et la genèse d’un... [Lire la suite]