Le livre que je conseille à tous, une lecture impérative, bref, vous avez compris, n'hésitez pas, foncez!

smiley_etudie_livre

10 mai 2018

Margot Lee Shetterly, Les figures de l’ombre, Harper collins poche, 354 pages.

  Un incroyable destin que celui de ces ‘’filles de couleur’’. Vocabulaire entre guillemets car c’est comme cela que l’auteure ouvre son roman. Par une note de l’auteure mettant en garde le lecteur au sujet du vocabulaire employé. Car ces mots, qui peuvent choquer aujourd’hui, collent au plus près de la situation de l’époque. Mary, Catherine, Dorothy et bien d’autres, calculatrices humaines qui ont joué un rôle important au service des ingénieurs de la NASA, ont très longtemps été passées sous silence, laissées dans l’ombre,... [Lire la suite]

19 avril 2018

Didier Daeninckx, Le banquet des affamés, Gallimard, 237 pages

Compte-rendu de lecture Je connais et apprécie les écrits de Didier Daeninckx depuis très longtemps, mais j’ignorais totalement jusqu’au nom de Maxime Lisbonne. Maintenant, je connais les deux, et je ne suis absolument pas surprise que  Daeninckx se penche sur cet homme pour nous donner un roman sous la forme d’une autobiographie, racontée par Lisbonne lui-même. Il donne la parole à cet homme qui a commencé sa route à 16 ans dans la marine, avant de faire le coup de feu à Sébastopol, se retrouver en Algérie, puis dans la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mars 2018

Damasio, La horde du contre-vent, science fiction, 736 pages.

Halte ! Coup de cœur ! Le premier de l’année 20018 ! Ce livre est un pavé d’un peu plus de 700 pages d’une conception et d’une écriture comme je n’en avais jamais vu. La première chose qui m’a marquée est la pagination inversée, qui permet de voir d’un coup d’œil où nous en sommes dans l’intrigue. Le deuxième élément : le livre s’ouvre sur a liste des personnages composants la horde, avec chacun un symbole leur correspondant. Mais pourquoi donc ? S’en suit deux pages de signes incompréhensibles au lecteur à ce moment là, mais le... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 janvier 2018

Frédérique Deghelt, Les brumes de l'apparence, Acte Sud Babel, 2014, 363 pages.

Un livre qui m'a beaucoup plu et que je pense déjà à offrir. Voici une lecture agréable, fluide, qui nous transporte vite de Paris à la campagne. Pour l'héroïne qui est une parisienne dans l'âme, quitter Paris pour le vert ne peut même pas s'imaginer. Franco   -américaine cartésienne dans l'événementiel, marié à un chirurgien esthétique, rien ne la prépare à vivre ce qui l'attend. Elle découvre une branche de sa famille maternelle qu'elle ignorait, et dont elle hérite une grande propriété, un couvert forestier, une habitation... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2017

Eric Vuillard, L'ordre du jour, Acte Sud, 150 pages.

20/02/1933. '' Ils étaient 24, près des arbres morts de la rive, 24 pardessus noirs, marron ou cognac, 24 paires d'épaules, 24 costumes rois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet''. Opel, Krupp, Varta, Bayer, Ig Farben, Siemens, Allianz, BASF, Telefunken...Tous ces magnats de la finance et de l'industrie tous réunis AVANT les élections qui vont porter Hitler au pouvoir...TOUS au courant du projet nazi et de l'orientation qu'allait prendre le pays.L'ordre du jour d'Eric Vuillard revient sur cette réunion,... [Lire la suite]
23 novembre 2017

Jackie Copleton, La voix des vagues, 360 pages, édition Les Escales.

Voici un roman que j'avais sous le coude depuis un moment, mais qui attendait son heure. C'est un roman qui m'a beaucoup plu. 9 août 1945, 11h02, c'est l'événement que les japonais appellent a posteriori Pikadon.Nous sommes à Nagazaki, les américains viennent de larguer la bombe atomique qui ravagea la ville et ses habitants. Pikadon vu par Amaterasu, une japonaise qui a perdu sa fille et son petit-fils.Ne pouvant vivre sur place, elle décide de refaire sa vie aux Etats-Unis.Comment se reconstruire et même tout simplement comment... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2017

Léonor de Recondo, Point Cardinal, Sabine Wespieser éditeur, 224 pages

Avertissement : Livre à ne pas mettre entre les mains des partisans de la manif’pour tous sous peine de crise cardiaque ! Nait-on toujours dans le bon sexe ? Laurent s’interroge. Marié, père de deux anfants, un emploi stable, il ne se sent pourtant pas ‘’raccord’’ avec lui-même. Quelque chose cloche. Alors, quand les pulsions sont trop fortes, Laurent court acheter de la lingerie féminine, s’habille, devient Mathilda et sort retrouver son ami Cinthia. Car Laurent le pense, le dit, puis l’affirme haut et fort quand... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 octobre 2017

Sorj Chalandon, Le jour d’avant, Grasset, 327 pages.

« Ma vie entière Liévin a été mon mot de passe, et la mort de mon frère un sauf-conduit ». p 69. Liévin, une catastrophe minière, le 27/12/1974. Michel est marqué à vie comme au fer rouge par ce coup de grisou responsable de 42[S1]  morts.  La liste est officielle, gravée dans la pierre, et le frère de Michel n’en fait pas parti, mort des suites de ses blessures trois semaines plus tard. Une catastrophe qui le brise, et qui malgré lui le servira. Par respect pour son frère. Mais pourquoi est-il si traumatisé par... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2017

Nicolas d’Estienne d’Orves, La gloire des maudits, Albin Michel, 522 pages.

  Un nouveau ‘’tourne-page ‘’ de cet auteur découvert grâce à mon libraire il y a quelques années avec Les fidélités successives. La seconde guerre mondiale est terminée depuis 10 ans, mais est toujours gravée dans le cœur et le sang de la population française. Certains milieu ont été compromis avec l’ennemi, l’épuration a eu lieu, certains ont réussi à passer à travers, s’achetant une nouvelle virginité au prix de quelques transactions pas toujours très claires. Le milieu de l’édition et des personnes de lettres en est un... [Lire la suite]
23 octobre 2017

Bakhita Albin Michel, 456 pages.

Il y a peu de temps de cela, lors d’un passage à la librairie, j’ai demandé à mon libraire de me faire découvrir un de ses coups de cœur de cette rentrée littéraire. Il me proposa alors Bakhita. Première recherche à froid, avant lecture, et je tombe sur des photos et une notice biographique de la vraie Bakhita. Donc, ce personnage existe bien. Une femme noire, une coiffe, un air calme, et le sentiment qu’il se dégage quelque chose de cette femme, de ce regard. Me contentant de ces photos, je ne lis pas la notice biographique pour ne... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,