Le livre que je conseille à tous, une lecture impérative, bref, vous avez compris, n'hésitez pas, foncez!

smiley_etudie_livre

10 septembre 2018

Léo Perutz, La neige de Saint-Pierre, 217 pages, collection Zulma.

  Voici une découverte récente, un roman que j’ai beaucoup aimé pour son contenu, son époque, son style, et ce qui lui est arrivé. La Neige de Saint-Pierre est sorti en 1933. Léo Perutz est un écrivain juif né à Prague. Il s’est installé en Autriche à Vienne, qu’il quitte après l’Anschluss (Annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie) pour la Palestine. Il est l’exact contemporain de Kafka, et quand je me suis plongée dans cette lecture, je me suis vite demandée dans quel monde j’étais tombé. Mais on ne va pas aussi loin... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2018

Irvin Yalom, Et Nietzsche a pleuré, Galaade édition 512 pages

  « L’histoire est un roman qui a été, le roman est de l’histoire qui aurait pu être. » Mais qu’en est-il de la part du vrai et de la fiction dans ce roman consacré à Nietzsche, dont j’ignorais tout de la vie ? Car tout est tellement bien ficelé, l’historique comme la fiction, les personnages ‘’vrais’’ et les autres.  C’est pourquoi je commence toujours la lecture par le paratexte (préface, postface et remerciements). Ne négligez jamais ces éléments pour comprendre l’écriture et la genèse d’un... [Lire la suite]
30 août 2018

Compte-rendu de lecture, Le problème spinoza 552 pages poche

    Le problème Spinoza peut se ranger sous de multiples étiquettes tant il est riche. Tout d'abord, il s'agit bien d'un roman, un roman de la vie intérieure de deux hommes, Spinoza, au XVIIes, et Rosenberg, au XXes. Comment ces deux biographies ont-elles pu se croiser? Yalom s'est intéressé à la vie intérieure de ses personnages, car, surtout pour pour Spinoza, il y a peu de sources en raison du mode de vie qu'il a choisi. Spinoza est un juif d'Amsterdam du XVIIes, promis à un bel avenir de... [Lire la suite]
27 août 2018

Irvin Yalom, La méthode Schopenhauer, Galaade édition, 552 p.

Voici un livre de psychothérapie qui se lit comme un roman. Après avoir lu Comment je suis devenu moi-même, je retrouve des traits de l’auteur sous le personnage de Julius Hertzfeld. Le métier, le mode de vie, les pensées. Ainsi, Julius est psychothérapeute depuis des décennies. Lors d’un contrôle médical de routine, on lui découvre un mélanome mortel. Un an de bonne santé environ l’attend. Un an encore. Ou un an seulement. Un an qui passe vite quand l’épée de Damoclès reste en permanence au-dessus de votre tête. Les premiers... [Lire la suite]
09 août 2018

Irvin Yalom, Comment je suis devenu moi-même, Albin Michel, 427 pages

Bien que je ne sois pas une fan des autobiographies de personnalités encore vivantes et qui ne soient pas des personnages historiques, je n’ai pas lâché cet ouvrage d’Irvin Yalom. Je connaissais cet américain comme auteur de deux ouvrages déjà lus, Le problème Spinoza et Mensonges sur le divan, et là j’ai découvert un homme passionné par la psychologie, la recherche, la culture, la vulgarisation de sa pratique à l’aide de la fiction. ‘’Enfant, je n’ai pas aimé ma vie, mon école, mes camarades de jeu, mon quartier’’. Il commençait... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2018

Eileen Chang, Love in a fallen City, L’amour dans une ville déchue, Zulma 150 pages

  Une jolie découverte pour ce livre prêté par une amie. Cet ouvrage est constitué d’un court roman de 108 pages, Love in a fallen City, et d’une nouvelle de 50 pages, Ah Hsio est triste en automne, l’étude aux fleurs d’amarante. Love in a fallen City : Shanghai, 1941. Une famille traditionnelle (plusieurs générations, frères, sœurs, belles-sœurs, beaux-frères, neveux, nièces) sous le même toit. Une seule idée occupe l’esprit de la douairière, marier les deux plus jeunes sœurs encore célibataires. Cela devient urgent.... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2018

Dévorer les ouvrages d’un auteur : échelonner ses lectures ou tout lire d’une traite ?

Dévorer les ouvrages d’un auteur : échelonner ses lectures ou tout lire d’une traite ?   Il y a quelques années, chez mon libraire, j’avais craqué devant une pile sur le comptoir de Codex 632, le secret de Christophe Colomb de JR Dos Santos, j’avais beaucoup aimé. Il y a quelques semaines, j’ai reçu et lu pour une masse critique Signe de Vie, le dernier titre sorti en français de cet auteur. J’ai alors découvert que l’historien cryptologue enquêteur est en fait un personnage récurrent. Devant la variété des thèmes... [Lire la suite]
05 juillet 2018

JR Dos Santos, La formule de Dieu, 522 p, pocket

Compte-rendu de lecture La lecture de Signe de Vie de JR Dos Santos il y a quelques temps dans le cadre d’une MC Babelio m’a donné envie de lire la série qui a pour personnage récurrent Tomas Noronha, historient et cryptologue portugais. Je viens de me plonger dans La formule de Dieu avec délectation. 1951. Princeton. Einstein reçoit la visite de Ben Gourion, alors premier ministre israélien. Qu’est-ce qu’Israël peut bien attendre du célèbre physicien ? Début 2010. Le Caire. Le professeur Noronha est séduit par une charmante... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2018

Géraldine Schwarz, les amnésiques, Flammarion, 349 pages.

    Géraldine Schwarz est une journaliste franco-allemande. Sa famille paternelle est le point de départ de ses réflexions qui s’élargissent à toute la population allemande essentiellement, et ensuite à la France et à certains autres pays d’Europe de l’est. Cela se lit comme un roman, mais c’est une enquête passionnante qui remonte aux années 30 et à ses grands-parents paternels. Sa réflexion a commencé quand elle a découvert que son grand-père avait racheté une entreprise à bas prix ç un juif. Comment les allemands... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mai 2018

Philippe Claudel, L’archipel du chien, Stock, 282p

Un roman d’actualité qui s’inspire de faits divers hélas fréquent aujourd’hui.  Pour quelques cas très médiatisés, combien sont passés sous silence ?De nos jours, quelques parts sur une île méditerranéenne appartenant à un quelconque état d’Europe occidental (du genre Lampedusa pour l’Italie, cous voyez ?) , un peu à l’écart des grandes  voies maritimes des traversées clandestines des migrants sur des embarcations de fortune.  Un peu à l’écart , car ce n’est pas là que les courants marins déverse les corps des... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,