17 mars 2016

Philippe Claudel, Le rapport de Brodeck

Premier livre de cet auteur que j’ai lu il y a quelques années, il m’avait marqué, c’est un livre qu’on n’oublie pas. Je viens de le relire avec la même impression forte, en découvrant même de nouveaux détails, de nouveaux indices sur le lieu et la date de cette histoire. Détails, indices seulement car il n’y aucune précision. En effet, ce qui se produit est malheureusement universel et intemporel : la violence aveugle. L’Anderer, l’Autre, qui arrive, ne passe pas inaperçu. Il ne le cherche d’ailleurs pas. Et il ne peut... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mars 2016

Sukegawa, Les délices de Tokyo

Un livre tout en délicatesse, une histoire de transmission entre les générations, qui dévoile en même temps un petit pan de l’histoire du Japon. Tout tourne autour d’une pâte de haricots sucrée, une recette de pâtisserie japonaise. Sentâro, pour rembourser une dette, ‘’fabrique’’ et vend des  dorayaki. Une vieille femme demande à travailler pour lui. Mais âgée, biscornue, elle ne l’intéresse pas…jusqu’à ce qu’elle lui dise qu’elle a fabriquée de la pâte de haricot pendant cinquante ans…. La présence de Tokue Yoshii va... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2016

Ito Ogawa, Le restaurant de l'amour retrouvé.

La cuisine comme une prière ou une thérapie inconsciente. Rinco quitte la ville et son métier de cuisinière quand elle découvre que son petit ami indien l'a quitté en emportant tout, sauf la jarre de saumure de sa grand-mère. Elle en perd la parole et décide de rentrer au village où habite sa mère, avec laquelle le courant ne passe pas. Pour surmonter cette épreuve, elle se lance à corps perdu dans un concept original de restaurant. L'escargot servira une seule table par soir, sur réservation, et après entretien avec les personnes... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2016

Erica Bauermeister, L'école des saveurs

La nourriture, source de vie, d'éveil, de plaisir, de sensualité, est au centre de ce roman  que j'ai lu il y a déjà quelques années. Je n'ai pas oublié ce livre, et je le conseille régulièrement. Je me suis reconnue dans ce livre qui met en avant les sens: " Les parfums des ingrédients en train de chauffer se répandirent dans la pièce, s'infiltrèrent dans sa peau, des odeurs à la fois douces et surprenantes. Lorsqu'elle porta son verre à ses lèvres, le vin blanc effaça les autres sensations sous une vague fraiche, pour les... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 février 2016

Sarah MacCoy, Un goût de cannelle et d'espoir.

Un très beau roman que j’ai dévoré en deux jours. J’étais ces derniers temps à la recherche de romans dans lequel on pouvait trouver des recettes de cuisines, le livre de Sarah m’a alors été conseillé et prêté. 2008. Une jeune journaliste, Reba, qui se cherche encore dans la vie, réalise une interview d’Elsie, et de sa fille Jane, boulangères d’origine allemande installée au Texas. Ce reportage sur les traditions de Noël  devient un article sur les noëls en temps de guerre, et le passé d’Elsie refait surface. Elsie avait 17 ans... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2016

Luis Sepulveda, Le vieil homme qui lisait des romans d'amour.

Mon premier coup de cœur de l’année 2016. Je ne connaissais de cet auteur que quelques extraits issus de manuels scolaires, et ils m’ont donné envie de lire le roman dont ils étaient issus. Quel bonheur de se laisser porter par cette écriture si belle et sans fioriture, à l’image de ce vieil homme, Antonio José Bolivar. C’est un ancien colon qui ne fait plus qu’un avec la forêt amazonienne  au cœur de laquelle il vit. Il l’aime la respecte la vit, grâce au peuple des indiens Shuars, qui vivent en communion avec elle.... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2016

Thomas Hardy, Les forestiers

J’avais peu apprécié le précédent titre de Thomas Hardy, mais ce n’est pas le cas de celui-ci. Le roman présente la vie d’une communauté rurale, et plus particulièrement forestière. Grâce est la fille d’un de ces forestiers. Elle a reçu une éducation bien supérieure à sa condition. Gilles Winterborne, qui lui était destiné, ne semble plus assez ‘’bien’’. Le Dr Fitzpiers suscite les interrogations, puis l’intérêt. Pensez-vous, un docteur cultivé ! Dans une petite communauté, on a vite fait le tour, les regards sont partout... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2016

Eric-Emmanuel Schmitt, Lorsque j'étais une oeuvre d'art.

Un jeune homme suicidaire. Se sentir mal-aimé. Laid. Mal dans sa peau. Se rendre en haut d’une falaise. Sauter. Au moment de passer à l’acte, se faire interpeller par un homme habillé en noir et blanc. Accepter sa proposition pour enfin vivre. Où cela va-t-il le mener de vendre son âme au diable ? Dans ce roman, Eric-Emmanuel Schmitt met le doigt sur ce qui fait l’identité d’un individu. Peut-on se donner, au sens propre du terme à quelqu’un, se chosifier, ne plus exister, pour devenir une ‘’œuvre d’art’’ ? Une œuvre... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2016

Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 Lu en 2013, Je publie ici ce compte-rendu de lecture rédigé à l'époque car je viens de lire la suite de ce roman. Pour une fois, je ne vais pas faire une critique habituelle, il y en a tant, je vais juste donner mon ressenti deux jours près la lecture: Quelle belle lecture, qui reste, et laisse des traces. Devant les remarques et le thèmes du livre, je ne m'attendais pas au départ à ce genre de roman. Je pensais découvrir un combat, une prise de position d'adultes classique. Ici, le regard d'une enfant apporte beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2015

Henri Loevenbruck, Nous rêvions juste de liberté, Flammarion.

Bécane, came, castagne. Trois mots qui pourraient résumer le choix de vie de ce groupe de jeunes dont l’histoire est ici relatée par un auteur très inspiré, mais portant dans la retenue. Le style est un peu familier pour coller à l’histoire, pour être dans le vrai, mais sans plus, et on imagine très bien un vocabulaire bien plus redoutable. Paumés, marginaux, idéalistes, en rupture de ban avec la famille, l’école, la société, Hugo et ses potes vont traverser les Etats-Unis d’Est en Ouest. Bécane, came, castagne  (et les mots... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,