13 novembre 2017

Peter Wohlleben, La vie secrète des arbres. ‘’Ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent’’, éditions Les Arènes, 260 pages.

    Peter Wohlleben est forestier en Allemagne, et pendant longtemps il a entretenu les forêts à l’aide de coupe à blanc et d’engins forestiers lourds. La forêt devait produire du bois, elle était gérée comme une  entreprise. Dans ces cas-là, on ne voit les arbres qu’à travers leur valeur. Puis, petit à petit, le regard de cet homme sur les forêts en général et les arbres en particulier a changé. Il découvre que les arbres sont sensibles à la douleur, communiquent entre eux aussi bien par les airs que par leurs... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2017

Sophie Guermès, les ombres portées, Scènes intimes à Grignan, Triartis éditions

Quelques pages consacrées à un moment de la vie privée de notre grand Zola, à travers une adaptation de sa correspondance. Grace à la masse critique de Babelio, j’ai découvert une collection que je ne connaissais pas, la transposition ou l’adaptation de la correspondance de personnages connus, qui permet de ‘’dramatiser ce que les lettres révèlent de l’essentiel d’une relation’’ (Triartis éditions). Ainsi, dans une lettre anonyme, Alexandrine Zola apprend que son mari la trompe depuis plusieurs années avec son ancienne lingère. Il... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Laetitia Colombani, La Tresse, Grasset, 222 pages

  Voici un roman dont j’avais beaucoup entendu parler  ces derniers mois, sans avoir encore pris la peine de le lire. Et voilà qu’une collègue me l’apporte sur un plateau. Belle lecture effectivement, une écriture simple, une lecture facile et rapide mais une belle histoire tressée et assemblée brin par brin. La métaphore filée est facile, mais l’auteur nous tend la perche ! En exergue, la définition d’une tresse. N.f. Assemblage de trois mèches, de trois brins entrelacés. Trois brins de l’histoire. Julia, en... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 novembre 2017

Léonor de Recondo, Point Cardinal, Sabine Wespieser éditeur, 224 pages

Avertissement : Livre à ne pas mettre entre les mains des partisans de la manif’pour tous sous peine de crise cardiaque ! Nait-on toujours dans le bon sexe ? Laurent s’interroge. Marié, père de deux anfants, un emploi stable, il ne se sent pourtant pas ‘’raccord’’ avec lui-même. Quelque chose cloche. Alors, quand les pulsions sont trop fortes, Laurent court acheter de la lingerie féminine, s’habille, devient Mathilda et sort retrouver son ami Cinthia. Car Laurent le pense, le dit, puis l’affirme haut et fort quand... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 octobre 2017

Sorj Chalandon, Le jour d’avant, Grasset, 327 pages.

« Ma vie entière Liévin a été mon mot de passe, et la mort de mon frère un sauf-conduit ». p 69. Liévin, une catastrophe minière, le 27/12/1974. Michel est marqué à vie comme au fer rouge par ce coup de grisou responsable de 42[S1]  morts.  La liste est officielle, gravée dans la pierre, et le frère de Michel n’en fait pas parti, mort des suites de ses blessures trois semaines plus tard. Une catastrophe qui le brise, et qui malgré lui le servira. Par respect pour son frère. Mais pourquoi est-il si traumatisé par... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2017

Nicolas d’Estienne d’Orves, La gloire des maudits, Albin Michel, 522 pages.

  Un nouveau ‘’tourne-page ‘’ de cet auteur découvert grâce à mon libraire il y a quelques années avec Les fidélités successives. La seconde guerre mondiale est terminée depuis 10 ans, mais est toujours gravée dans le cœur et le sang de la population française. Certains milieu ont été compromis avec l’ennemi, l’épuration a eu lieu, certains ont réussi à passer à travers, s’achetant une nouvelle virginité au prix de quelques transactions pas toujours très claires. Le milieu de l’édition et des personnes de lettres en est un... [Lire la suite]

23 octobre 2017

Bakhita Albin Michel, 456 pages.

Il y a peu de temps de cela, lors d’un passage à la librairie, j’ai demandé à mon libraire de me faire découvrir un de ses coups de cœur de cette rentrée littéraire. Il me proposa alors Bakhita. Première recherche à froid, avant lecture, et je tombe sur des photos et une notice biographique de la vraie Bakhita. Donc, ce personnage existe bien. Une femme noire, une coiffe, un air calme, et le sentiment qu’il se dégage quelque chose de cette femme, de ce regard. Me contentant de ces photos, je ne lis pas la notice biographique pour ne... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2017

Erik Orsenna, La Fontaine,Une 'école buissonnière, Sock, 206 pages

J’aime habituellement les romans et les essais d’Erik Orsenna, qui fait œuvre de vulgarisation, toujours bien écrite. On peut vulgariser sans s’abaisser, pour élever le lecteur et le nourrir. La nourriture, cette fois, je ne l’ai pas trouvé, je suis restée sur ma faim. Orsenna s’attaque ici à La Fontaine, peut-être l’auteur le plus connu de tous les français. Qui n’a pas appris, qui ne connait au moins une fable de notre Jean national ?Mais ici, rien de neuf, des généralités lisibles partout, des digressions (très nombreuses),... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, t9, Anna Madrigal.

  Le dernier volume des chroniques est consacré au personnage clé et fil conducteur de tous les volumes précédents. Très présentes dans les premiers volumes de chroniques, un peu, davantage en pointillé dans les suivants, Anna Madrigal était cependant toujours là, l’œil vif, l’esprit perspicace, recueillant les confidences de ses anciens locataires, voire les guidant l’air de rien dans leur vie. Anna ne vit plus à Barbary Lane mais en appartement, aidé par Jake, collègue de Mickael. Elle a désormais 92 printemps, a eu des... [Lire la suite]
02 octobre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, t8, Mary Ann en automne.

Mary Ann approche de la soixantaine maintenant, nous sommes en 2005 (seul indice de datation, 4 ans après le 11/09). Elle a désormais les cheveux argentés et est installée sur la côte est depuis près de 20 ans. Que ne lui est-il pas arrivé depuis que nous avons fait sa connaissance dans le premier volume : son aventure avec Norman, dans la maisonnette sur le toit de la pension, s’est mal terminée ( vous vous rappelez le détective qui enquêtait sur Anna, et qui avait des photos pédophiles) et continue encore de hanter Mary Ann.... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,