20 février 2017

Butternut sautée

Les courges, on en voit toute l'année, mais l'hiver encore plus. ET on ne sait pas toujours les cuisiner, on peut manquer d'idées. Je pratique le gratin de potiron, la purée de potimarron, j'ai testé récemment les frites de butternut, alors voici maintenant la butternut sautée. Il en existe de nombreuses variantes, chacun fait selon ses goûts, avec les ingrédients du placard, avec ou sans petites choses...Une recette, c'est une pincée de magie qui vous emmène dans le monde des odeurs et du goût, alors libre à vous! En tout cas, en... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 février 2017

Les odeurs, leurs histoires, les parfums. Le grand musée du parfum, Paris.

Le grand Musée du Parfum, Rue du Faubourg Saint Honoré. Si vous voulez mettre votre nez à l'épreuve, c'est pour vous! On commence la visite avec un plongeon dans le temps à travers 9 couples mythiques de l’Antiquité au XXes. Neuf couples pour lesquels le parfum jouait un rôle important. Puis nous parcourons les salles sur les origines, avec disséminées sur le parcours, ou rassemblées selon les thèmes, des senteurs...Soyez actifs, déclenchez la légère vaporisation des odeurs, des absolus, des parfums, des odeurs naturelles ou de... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2017

Gérard de Cortanze, Les amants de Coyoacan, Albin Michel, 2015.

Je connaissais très peu Frida Kahlo et ce livre fut un éclairage intéressant qui m’emmena pendant quelques jours au Mexique à la découverte d’un peintre, d’un homme politique en exil et d’une société de l’entre deux guerre avec les répercussions de ce qui se passe en Europe. Deux principaux personnages : Frida Kahlo, peintre, fracassée, au caractère fort, pour qui ‘’l’amour est le but central de la vie’’. Son mari, ses amants. ET Léon Trotski, accompagné de sa femme Natalia. Il s’est vu retiré la nationalité soviétique. Exilé... [Lire la suite]
14 février 2017

Leila Slimani, Chanson douce, 240 pages, Gallimard

  L’emprise. Tel pourrait être l’autre nom de ce  roman construit sur une marche arrière. Le roman s’ouvre sur le drame, on en connait l’auteur, il n’y a pas donc pas de suspense de ce côté-là. A partir de ce fait atroce, nous remontons le temps de l’arrivée de Louise jusqu’à l’événement. Une mère au foyer, Myriame, décide de reprendre le travail, et  avec son mari, elle cherche une nounou pour garder les enfants. Qui est cette Louise, cette nounou hors norme, perle irremplaçable ? Qui est cette famille qui se... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2017

Ravioles du Dauphiné et fondue de poireau pour 4 personnes.

    Une recette toute facile à faire, et un vrai régal.   Dans un premier temps, je coupe deux poireaux en rondelles, les fait revenir et mijoter dans une sauteuse pendant une vingtaine de minutes avec de l’huile d’olive. A la fin de la cuisson, j’ajoute 20 cl de crème fraiche, puis assaisonne (sel poivre selon votre goût) Dans un plat pour 4 personnes, je dépose d’abord une petite couche de poireau, puis une plaque de ravioles , puis je renouvelle l’opération jusqu’à épuisement des stocks. Saupoudrez de comté... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2017

Grégoire Delacourt, Les quatre saisons de l’été, JC Lattes, 268 pages

  Comment aime-t-on aux différents âges de notre vie ? Un premier amour à 15 ans, l’amour des 35-40 ans, après 10 ou 15 ans de vie commune et un ou plusieurs enfants. L’amour des 55-60 ans, quand les enfants ont pris leur envol Quel vide ont-ils laissé ? Comment vivre à nouveau en couple ? Une mère peut-elle facilement redevenir une femme à part entière  avec l’évolution physiologique de son corps ? L’amour à plus de 80 ans, en fin de vie, quand le corps ne suit plus et que la peur de partir avant... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2017

Grégoire Delacourt, Danser au bord de l’abîme, JC Lattes.

  A quoi tient une vie de famille ? Une corde raide sur laquelle on essaie de se tenir en équilibre, pour ne pas sombrer d’un côté dans la morne routine, de l’autre dans l’excès qui ferait tout voler en éclat. Bref, danser au bord de l’abîme, avoir la tentation de franchir le pas…ou pas. Et quel pas, celui que franchit Emmanuelle. Un regard, et c’est le grain de sable…Et pourtant, elle aime son mari, ses enfants…Mais c’est la quête du désir, pour elle… Grégoire Delacourt se met à nouveau dans la peau d’une femme qui... [Lire la suite]
06 février 2017

Grégoire Delacourt, On ne voyait que le bonheur, JC Lattès, 363 pages.

  Combien valent nos vies ? Antoine, expert en assurance, estime la vie des autres. Il est temps maintenant de s’interroger sur sa propre vie, de regarder en arrière, de faire le bilan. De cette vie, apparemment, on ne voyait que le bonheur.  Dans la première partie, Antoine est le narrateur. Nous lisons ses pensées, adressées à son fils, Léon.  Mais soudain survient le passage qui fait que je n’ai plus lâché le livre. Il fallait que je me lance dans les deux parties suivantes (narrée par Antoine pour la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2017

COCOTTE SAVOYARDE

  1 kg de pommes de terre 75 cl de lait Thym Beurre 20 tranches de lard 200gr de fromage à raclette 25 cl de crème fraiche liquide Sel Poivre   Eplucher les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en rondelles de 5 mm d’épaisseur. Mettez-les dans une casserole avec le lait, complétez avec l’eau pour recouvrir le tout, ajoutez une blanche de thym, salez, poivrez et laissez frémir 5 minutes. Préchauffer le four à 180 ° th 6 Beurrez les cocottes e tapissez-les avec les tranches de lard et laissez-les dépasser un... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2017

Grégoire Delacourt, La première chose qu’on regarde, JC Lattès, 265 pages.

De deux choses l’une. Ou bien nous avons affaire à un fantasme d’adolescent attardé qui rêve de sortir avec une actrice blonde pulpeuse pour faire baver d’envie ses copains. Ou à défaut d’un poster dans sa chambre pour fantasmer. C’est la première idée que j’ai eu en lisant les premières pages. Le livre  commence ainsi : « Arthur Dreyfuss aimait les gros seins. Il s’était d’ailleurs demandé, si d’aventure il avait été une fille, et parce que sa mère les avait eue légers, sa grand-mère lourds, du moins dans le... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :