08 juin 2016

Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez Monsieur Tanner, Points, 200 pages

Monsieur Tanner est un collectionneur. Mais pas un collectionneur comme les autres. Non. Sa collection, il l’a élaboré malgré lui, au fil des mois, au cours d’une année de rénovation d’une vieille demeure héritée. Monsieur Tanner a collectionné les artisans. Ou plutôt, « les caractères ombrageux, les manies malfaisantes, les lubies inquiétantes des artisans » qui sont intervenus chacun dans leur domaine respectif. J’ai souris, certes, mais peu ri, sauf sur la fin, face à ces caractères si particuliers et parfois si cocasses. J’ai... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juin 2016

Joseph Schovanec, Je suis à l'est, PLon, 178 pages

Je suis à l’est présente le témoignage du parcours autistique de son auteur Joseph Schovanec.  Partant de son propre vécu, et de son parcours d’enfance difficile jusqu’il soit diagnostiqué autiste asperger à l’âge de 22 ans, il élargit pour aborder et mettre le doigt sur les clichés liés à l’autisme dans la sociétés aussi bien que dans les associations, le milieu scolaire ou le milieu psy (- chologique ou – chiatrique). Un humour féroce sur lui-même et les autres monte montre la conscience qu’il a de sa situation et de son... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2016

Aymeric Caron, Antispéciste, éditions Don Quichotte, 416 pages

Je viens de me coltiner un pavé dans lequel il y a à boire et à manger. Je vais tenter un résumé des idées de l’auteur, puis je vous donnerai mon sentiment après digestion de cette lecture. Dans notre monde, aujourd’hui, tout tourne autour de l’Homme, et nous divisons le vivant en espèces. Parmi elles, retenons le grand groupe des hommes, et celui des animaux vivants non humains. Ils sont au cœur de sa démonstration.  Cet anthropocentrisme a toujours dominé, et au cours des siècles, lorsqu’on pensait qu’il y avait plusieurs... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2016

Sorj Chalandon, Mon traitre, epub

Il y  a quelques semaines, j’ai lu Retour à Killybegs, de Chalandon.  Je faisais alors connaissance avec Tyrone Meehan, au parcours si singulier au sein de l’IRA. Adulé puis haït, héros puis salaud. Pourquoi parler de ce roman ici ? Parce que dans Mon traitre, nous retrouvons Meehan, son parcours, cette fois d’un point de vue externe à l’Irlande. Le narrateur est Le français, Tony, luthier parisien admiratif de l’Irlande et de ses Républicain. Enfin, pas de tous. De ceux qu’il a connus et côtoyés lors d’un de ses... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2016

Lee Seung U, La vie rêvée des plantes, folio, 249 p, traduit du coréen par Choi Mikyung et jean-Noël Juttet, Zulma 2006

  Ignorante de la littérature coréenne, j’ai suivi les conseils d’un ami documentaliste qui avait placé ce livre parmi ses  gros coups de cœur.  Que je le comprends ! C’est une œuvre prenante, à la fois sensible et dure, entre poésie et crudité. Un père qui parle aux plantes,  peu présent, mais au rôle néanmoins important et à la place surprenante dans la famille, une mère absente (gère un restaurant), un fils aîné qu’elle adore et protège, revenu de l’armée amputé des deux jambes, un cadet marginal... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2016

Grangé, Congo Requiem, Albin Michel, 726 pages

Dans le premier volet  de cette histoire, Lontano, je m’étais permis une familiarité de langage, en écrivant, « Putain quelle famille ! ». Cette expression m’était venue spontanément en refermant le livre. Elle est toujours valable dans la suite, Congo Requiem, aussi forte, aussi trépidante, d’autant plus forte que c’est l’heure des révélations pour Erwan, le flic de la famille Morvan. Nous avions compris qu’une partie de l’histoire de la famille s’était déroulée quarante ans plus tôt au Congo, à Lontano. Erwan... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 mai 2016

Nicolas Robin, Roland est mort, Anne Carrière

Un roman qui a du mordant, à l’écriture aigre-douce et à l’humour caustique qui met le doigt sur un fléau de nos sociétés contemporaines, la solitude. Un homme peu mourir seul la tête dans la gamelle de Mireille son caniche, personne ne s’inquiète de ne plus entendre derrière la cloison mitoyenne la vois de Mireille Mathieu.  Pas de femme, pas d’ami,  pas de relation de travail sérieuse. Le voisin hérite du chien, puis de l’urne funéraire. Un solitaire, lui aussi, ce voisin narrateur, même s’il n’est pas tout à fait aussi... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2016

Léa Wiazemski, Le vieil homme qui déjeunait seul. Michel Lafon, 172 p.

J’aime bien les romans avec les vieux qui découvrent ou redécouvrent leur part d’humanité. C’est un livre émouvant, attachant qui raconte l’histoire de Clara, une serveuse de 27 ans aimant la littérature et Charles Trenet et de Clément, un vieux monsieur, son client du lundi à la brasserie où elle travaille. Ils ressentent une attirance inexpliquée  l’un envers  l’autre, mais aucun  n’ose franchir le pas. Il faut un changement de rythme dans leur rencontre et un livre pour qu’un premier contact s’ établisse,... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2016

Luis Sepulveda, Le monde du bout du monde, seuil.

Découvert  il y a peu avec Le vieux qui lisait des romans d’amour, je continue d’apprécier cet auteur avec Le monde du bout du monde. Apprécier, que dis-je ? J’adore ! Lecture facile, qui nous porte, mais derrière cette fausse légèreté se cache une grande profondeur de réflexion. Après la déforestation de l’Amazonie dans ma précédente lecture, nous voici dans la dénonciation de la chasse à la baleine au large de la Patagonie, le monde du bout du monde. Après avoir parcouru par voie de terre et par mer  dans son... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2016

Jeanne Benameur, Otages intimes, Acte Sud, 192 p.

  « Il a de la chance, il est vivant, il rentre » Etienne, journaliste photographe  est otage on ne sait où , d’on ne sait qui, dans n’importe quel pays en conflit aujourd’hui. Il s’est arrêté sur un trottoir, un peu trop longtemps, des hommes l’ont enlevé.  Les yeux bandés, confiné, avec une seule idée, faire le mort, se blinder, se préparer au pire. Et puis, un beau jour, les yeux bandés toujours, il est dirigé vers un avion, une vois lui annonce qu’il est libre. Libre. Il ne veut pas y croire. Il... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,