10 août 2016

Roald Dahl, Le bon gros géant, folio junior, ullustration de Quentin Blake, 256 pages.

  J’ai découvert le film avant le livre, pour une fois. Après une matinée de labeur au jardin, nous emmenons les enfants au cinéma pour voir Le Bon Gros Géant. Nous voilà alors transporté, petits et grands, dans ce monde merveilleux des géants. Merveilleux au sens littéraire, le genre ‘’merveilleux’’, car la vie au pays des géants n’ai pas toujours rose quand on est un géant pas comme les autres, et encore plus difficile quand on est un ‘’homme de terre’’, en l’occurrence une petite humaine de dix ans. Sophie surprend la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2016

Alain Baraton, L'amour au jardin, livre de poche, 158 pages.

Livre érudit autant que savoureux puisqu’il parle d’amour et de sexe. Alain Baraton le dit lui-même, « Voilà de quoi apaiser mes inquiétudes, je suis un homme heureux et décomplexé car, si je vois du sexe partout, c’est qu’il est partout, j’en suis persuadé ». Cela me rassure, je ne suis donc pas obsédée,  mes observations nombreuses et multiples de mon jardin vont dans ce sens. Les jardiniers seraient-ils fort porter sur la Chose ? Si Saint Fiacre est le saint patron des jardiniers, c’est tout de même Priape... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 août 2016

Michel Bussi, Le temps est assassin, presse de la cité, 400 pages

Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours du mal à entrer dans un livre de Michel Bussi. Ce fut encore le cas avec celui-ci. Par contre, dès que l’histoire est vraiment enclenchée, j’ai bien du mal à le lâcher, et lorsque j’approche de la fin, interdiction de me déranger ! 1989. Une voiture chute dans un précipice, en Corse. Absence de freinage, tonneaux, chute mortelle pour trois des quatre occupants. 2016, 27 ans après les faits, la survivante désormais avocate, mariée, et mère d’une jeune fille de quinze ans, revient pour la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 août 2016

Tracy Chevalier, A l'orée du verger, Editions de la Table Ronde, 320 pages, 2016.

1838. Une famille tente de faire pousser des pommes dans l’Ohio. Le climat et les sols sont ingrats. Les fièvres déciment la famille. L’alcool brise les liens. Dure vie de labeur et de mort. Un drame. Le jeune fils prend la route. Vers l’ouest. Fuir. Jusqu’à la mer parce qu’il ne peut pas aller au-delà, ne sachant pas nager. Il exerce de multiples petits boulots, et rencontre quelques personnes qui lui mettent le pied à l’étrier. Quelques femmes et un homme auxquels se raccrocher, pour une nouvelle vie ? Un fil conducteur, la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juillet 2016

Tarte aux fruits à ma façon

Je prends soit une pâte feuilletée (toute faite) soit une pâte brisée maison. La faire cuire à blanc (avec des haricots secs réservés à cet usage sur le fond de tarte dans un premier temps, puis finir sans les haricots pour faire dorer la pâte) Je n'indique pas de temps de cuisson car c'est au pif, pour moi. Je réalise ensuite une crème pâtissière. Ingrédients: 3 jaunes d’œufs (gardez les blancs pour des tuiles aux amandes ou des petites meringues) 125 gr de sucre 50 gr de farine 1/3 de litre de lait arôme de votre choix... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2016

Drago Jancar, Six mois dans la vie de Ciril, éditions Phébus, 313 pages

Ciril joue du violon dans le métro viennois le jour, et de la musique klezmer dans un band le soir. Une rencontre fortuite va changer le cours de sa vie. Les six mois de sa vie à venir. Peut-on du jour au lendemain partie, tout quitter, sans prévenir personne ? Pourquoi pas, si votre vie ne correspond pas à vos attente. Peut-on suivre le premier inconnu venu ? Pourquoi pas s’il est de la même origine. Or, Ciril est slovène, et Stefan Dobernik aussi. Lun retourne à Ljubljana, l’autre, y a fait ses études. Alors, pourquoi... [Lire la suite]

28 juillet 2016

Sendor Marai, L’héritage d’Esther

Confrontation dans un calme apparent entre deux personnages, Lajos, coureur, séducteur, escroc, et Esther, son ex-fiancée, qu’il a quittée pour épouser…sa sœur. Esther, sage, trop sage, vivant recluse avec Nounou dans a maison familiale, seul bien à ne pas avoir été hypothéqué. Vingt ans après, il revient, et ce livre relate les pensées d’Esther la veille et le jour du retour. « Peux-u me prêter vingt couronne ? je te les rembourse tout de suite, le chauffeur veut faire du gas-oil, et je n’ai pas de monnaie ». Oui,... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2016

Amadou Kourouma, Les soleils des indépendances. Seuil, 1970

Le soleil des indépendances est une allégorie de la période postcoloniale dans un état d’Afrique de l’ouest. Les modes de vie et de gouvernement traditionnels ont été balayés par la colonisation et l’accession à l’indépendance, quand arrive au pourvoir un parti socialiste unique corrompu. Fama est le dernier d’une lignée Malinké, il a tout perdu à l’indépendance. Sa femme Salimata caractérise la situation féminine ? Montrée du doit en raison de sa stérilité (à moins que ce ne soit celle de Fama, mais ça, il ne faut même pas... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2016

un exemple de menus vg réalisé

Pour un menu végétarien, voici ma proposition d'hier: c'est simple mais bon, et surtout, ça plait aux enfants. En entrées, verrines de guacamole et de tzatzikis (maison tous les deux) pour faire trempette avec des crudités: bâtonnets de carottes, courgettes, concombres. les enfants adorent toujours cela, en adaptant un peu les sauces parfois pour eux. œufs cocottes / tomates confites/ roquefort, accompagnés de petits pois du jardin à la parisienne Plateau de fromage Roses feuilletées aux pommes et glaces/ sorbet au choix  ... [Lire la suite]
22 juillet 2016

Denise Paulme, Cendrillon en Afrique, Galaade édition, 303 pages, 2007.

Les contes nous interrogent. Les contes s’interrogent, et c’est ce qu’a fait sur le terrain en Afrique l’ethnologue Denise Paulme en analysant de nombreux contes africains. Les contes sont des miroirs de la société, d’une culture, et donc à ce titre sont des sources très précieuses. Quels sont les thèmes permanents, récurrents, les absents, les variantes, entre les ethnies, les pays, les cultures ? Imaginez-vous Le Petit Poucet en Afrique ? Mais oui, il existe, avec des variantes.  Et une Cendrillon africaine ?... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,