26 mars 2018

Olivier Kourilsky, Meurtre avec prémédication, Edition Glyphe, 196 pages.

  Joël est un médecin d’un hôpital parisien. Trente deux ans, célibataire, séducteur à ses heures et d’origine bretonne. Si, si, cette info a un rôle à jouer. En rentrant d’une garde éprouvante, il trouve un porte-carte et des documents d’identité. Il entreprend quelques recherches jusqu’à tomber par téléphone à l’adresse d’une jeune femme. ‘’Inspecteur Machefer, police judiciaire à l’appareil. Qui êtes-vous ?’’ Et là, Joël, qui n’a pourtant rien à se reprocher, spontanément, raccroche. Qu’est-ce qui lui a bien... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2018

Delphine de Vigan, Les loyautés, JC Lattès, 208 pages.

Compte-rendu de lecture,     Voici un bon cru, de lecture rapide et facile, et qui ne laisse pas indifférent tant par le sujet abordé que par les émotions qui en ressortent. Regards de femmes. Cécile, la mère de Mathis, vit son mariage comme une déconvenue après avoir compris qui est réellement son mari et sa double vie sur le web. Elle ne se rend pas compte de ce que Mathis est en train de vivre avec Théo, même si elle sent que quelque chose n’est pas claire. Théo. Un jeune homme d’une douzaine d’année qui veut... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2018

Marion Zimmer Bradley, La vague montante, édition Le passager clandestin, coll°dyschronique, 137 pages

Un petit (par la taille) mais qui fait réfléchir  sur la société de notre société actuelle. Et qui plus est un livre de science fiction écrit par une femme en 1955 , il n’y en a pas des masses. Marion Zimmer Bradley a su s’imposer dans ce milieu. Le voyage interstellaire de Brian Kearns et son équipage est sur le point de prendre fin après cinq ans de vol depuis la planète du centaure. C’est le voyage retour. Quatre génération plus tôt, alors que la planète Terre lançait le premier voyage interstellaire, le premier voyage s’est... [Lire la suite]
15 mars 2018

Anna Todd, After tome 1, livre numérique epub, 600 pages

Soyons clair, quand j’aurais inscrit le dernier point au bas de cette chronique, je vais m’attirer les foudres des aficionados du beau brun ténébreux autour duquel tourne cette série. Cette année, je participe au challenge de lecture Plumes féminines lancée par une lectrice sur babelio, et je me suis mise au défi de lire un livre pour chacun des trente items proposés, histoire de réduire un peu ma PAL. Alors que lire pour la rubrique ‘’le premier volume d’une série écrite par une auteure féminine ‘’ ? Je n’avais rien dans ma... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mars 2018

Damasio, La horde du contre-vent, science fiction, 736 pages.

Halte ! Coup de cœur ! Le premier de l’année 20018 ! Ce livre est un pavé d’un peu plus de 700 pages d’une conception et d’une écriture comme je n’en avais jamais vu. La première chose qui m’a marquée est la pagination inversée, qui permet de voir d’un coup d’œil où nous en sommes dans l’intrigue. Le deuxième élément : le livre s’ouvre sur a liste des personnages composants la horde, avec chacun un symbole leur correspondant. Mais pourquoi donc ? S’en suit deux pages de signes incompréhensibles au lecteur à ce moment là, mais le... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mars 2018

Katarina Bivald, La bibliothèque des cœurs cabossés. 512 pages.

Voici une lecture que j’ai bien apprécié pour me détendre, sans prise de tête, mais bourrée de clichés. Mesdames, si vous cherchez de beaux jeunes gens d’une trentaine d’années et dans le style bûcheron, ce petit village perdu de Broken Whell dans l’Iowa est fait pour vous. Mais ça, Sarah ne le sait pas encore. Sara Lindqviste est une jeune norvégienne de 28 ans, vendeuse en librairie, qui ne vit que par et pour les livres. Une souris grise de bibliothèque qui n’attire pas le regard, refermée sur elle-même. Depuis quelques mois, elle... [Lire la suite]

05 mars 2018

Comtesse de Ségur, Les vacances, bibliothèque Rose, 288 pages

Mes enfants commencent à avoir une bibliothèque bien garnie, surtout que ma mère leur a donné quelques uns de mes anciens livres jeunesse, dévorés, lus et relus quand j’avais leur âge. La plupart de mes livres avaient été donnés à une petite cousine grande lectrice un peu plus jeune, mais certains avaient échappé à cette disparition. Et voilà qu’en rangeant la bibliothèque de ma fille je tombe sur les vacances de la comtesse de Ségur. Après avoir à l’époque lu Les petites filles modèles, j’avais dévoré Les vacances, parce qu’il... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2018

Sara Baume, Dans la baie fauve, 297 pages

Voici un livre dont les personnages m'ont un peu chamboulé. Les personnages, même s'il n'y a qu'un homme de la première à la dernière page, car le chien en est un aussi à part entière. Le narrateur est un vieux garçon de 57 ans, complètement marginalisé dans cette petite ville côtière irlandaise. C'est un peu l'idiot du village? Le doux abruti? Sa mère est morte quand il était bébé, son père, il y a seulement quelques années.  Mais complètement isolé depuis son enfance, cet enfant présenté par son père comme ''à part'', vit comme... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2018

Dona Tartt, Le petit copain, pocket, 864 pages

Une petite ville du sud des Etats-Unis dans laquelle riches blancs et pauvres blancs (Redneck) se côtoient. Cela fait une douzaine d’années que je grand frère d’Harriet Cleve Dufresne a été assassiné, retrouvé pendu à une branche d’arbre au fond de la cours. Autant de temps sans retrouver le coupable. Une mort qui plonge la mère dans une dépression profonde dont elle ne se sort pas, et qui pèse sur la sœur cadette. L’ombre du garçon plane. Pour comprendre, Harriet décide de reprendre l’enquête à zéro. Elle a la vengeance dans la peau,... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2018

Olivier BArde-Capuçon, Casanova ou la femme sans visage, (une enquête du commissaire aux morts étranges), Babel noir, 444 p.

Le règne de Louis XV n’est pas sans me rappeler mes cours d’histoire moderne de première année de DEUG d’histoire en 1995-96. Et le roman d’Olivier Barde-Capuçon nous plonge à la cours et dans le Paris de Louis XV. Le personnage récurrent est le commissaire aux affaires étranges Volney, qui se retrouve à démêler une intrigue coincée entre les dévots (opposés à Louis XV), le camp de la Pompadour, ou de Sartine, de la police et de la Confrérie du Serpent qui veut la fin de la Monarchie. Mais quand on est intègre comme Volney et qu’on... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,