12 janvier 2016

Emile Zola, Le rêve

Angélique, jeune orpheline recueillie quasiment mourante au pied d’une cathédrale, va devenir une jeune fille naïve et ne connaitre de l’Histoire que les saints et les miracles. Ouvrière brodeuse accomplie aux doigts de fée qui font des merveilles avec les fils d’or et de soie, elle est cependant d’un caractère entier, emporté aussi bien que rêveuse. Tellement rêveuse qu’elle est persuadée d’épouser un jeune prince très beau et très riche… J’ai eu du mal à lire ce titre, tout comme je n’avais déjà pas accroché à la première lecture... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2016

Harper Lee, Va et poste une sentinelle. « Chacun a son île, Jean-Louise, chacun a sa sentinelle : sa propre conscience »

Compte-rendu de lecture, Harper Lee, Va et Poste une sentinelle. « Chacun a son île, Jean-Louise, chacun a sa sentinelle : sa propre conscience » Nous avions connu Jean-Louise ‘’Scout’’ Finch enfant, nous la retrouvons, new-yorkaise de vingt-six ans, venu passer quinze jours de vacances auprès de son père et de sa tante Alexandra. Elle est, pense-t-elle, à un tournant de sa vie : doit-elle rentrer ‘’à la maison’’ (à Maycomb) et se marier avec Henry ‘’Hank’’ Clinton, ami d’enfance et jeune associé de son... [Lire la suite]
09 janvier 2016

Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 Lu en 2013, Je publie ici ce compte-rendu de lecture rédigé à l'époque car je viens de lire la suite de ce roman. Pour une fois, je ne vais pas faire une critique habituelle, il y en a tant, je vais juste donner mon ressenti deux jours près la lecture: Quelle belle lecture, qui reste, et laisse des traces. Devant les remarques et le thèmes du livre, je ne m'attendais pas au départ à ce genre de roman. Je pensais découvrir un combat, une prise de position d'adultes classique. Ici, le regard d'une enfant apporte beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2016

Audrey Pulvar, Libres et insoumis, portraits d’hommes singuliers.

Reçu en cadeau, ce livre m’a déçue. Le choix des personnages est intéressant, mais la présentation qui en est faite l’est bien moins. Rien d’original dans l’aspect biographique, ni dans les illustrations que l’on peut trouver facilement. Ce qu’elle rédige elle-même est lourd, les tournures de phrases sont pesantes, pleines de fioritures. J’ai l’impression qu’elle veut se donner un style, un rythme, inspiré  de certains de ses auteurs  ou poètes favoris,  mais cela rend la lecture difficile. De plus, elle insère de... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2016

Billet d'humeur n° 3: Appelons un chat, un chat. LOL, j'en perds mon latin!

  Lorsque je me suis penchée sur la blogosphère il y a quelques années, j’ai été perturbée par le vocabulaire employé. Mon premier arrêt fut pour un forum de lecteurs, et je me suis rendu compte que la BIT-LIT et la CHICK-LIT dominait. Si j’ai réussi assez vite à comprendre ce que voulait dire le premier terme, je me suis davantage interrogée sur le second. Pourquoi des romans spécifiquement pour le lectorat féminin ? Etant allergique à tout ce qui ressemble à du Bridget Jones et étant le contraire d’une accro au shopping... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2016

Lapin aux pruneaux

Temps de préparation : 30 minutes Temps de cuisson : 60 minutes Ingrédients (pour 4 personnes) : - 1 lapin de 1,5 kg coupé en morceaux- 250 g de pruneaux entiers- 200 g de lardons allumettes nature- 3 cuillères à soupe de moutarde fine et fortes - Crème fraiche- 1 gros oignon émincé- 3 gousses d'ail émincées- 2 cuillères à soupe de farine fluide- sel et poivre- 1 cuillère à soupe de beurre- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive vierge Préparation de la recette : Dans le beurre et l'huile chauds, faire revenir le lapin dans une... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 janvier 2016

Octave Mirbeau, La grève des électeurs, 1883.

Pamphlétaire, polémiste, anticlérical, antimilitariste, antibourgeois, anticapitaliste…Que de qualificatifs pour cet homme qui est aussi l’auteur du Journal d’une femme de chambre. Ce petit livre de 51 pages rassemble différentes contributions, la première donnant son titre à l’ouvrage, La grève des électeurs, rédigé en 1888. Il appelle à la grève envers les élections. Pour l’auteur, chaque candidat ne cherche qu’à s’engraisser sur le dos du peuple, quelque soit son camp. « Souviens-toi que l’homme qui... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 janvier 2016

Le passager, Jean-Christphe Grangé, une escapade littéraire ratée.

Escapade ratée et ennuyeuse. Lorsque je lis du Grangé, je m’attends à du suspens, de la tension. Pour ce titre, c’est raté. J’ai très vite compris que le personnage principal n’était pas clair, bien avant les premières révélations. Il ne pouvait pas non plus mourir dans ses différentes agressions, sinon il n’y aurait plus eu d’histoire. Toutes les péripéties qui se produisent découlent de façon logique les unes des autres, il n’y a donc pas d’effet de surprise. Un flic boderline n’est pas original, même si c’est une fliquette. ... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2016

Astier, Dorison, Nury, Comment faire fortune en juin 40.

13 juin 40. C’est la débâcle. Les Français découvrent les Allemands aux portes de leur ville. Dans ce contexte de l’exode, tout le monde ne perd pas le nord. Des petites frappes  profitent de la guerre pour faire des affaires et frapper fort. Ce n’est quand même pas de leur faute si la banque de France a oublié deux tonnes d’or en barre dans ses  locaux !  Un convoi se met en place. Il sera évidemment facile de se le faire, non ? Alors embarquons avec un allemand en exil, un boxeur éternellement perdant, une... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2016

Anthony Beevor, Ardennes 1944, Le va-tout d'Hitler.

« Qui lance ses derniers bataillons gagne la guerre ». Cette phrase de Frederik Le Grand obsède Hitler lorsqu’il joue son va-tout dans les Ardennes entre décembre 1944 et janvier 1945. Je connaissais les grands épisodes de la seconde guerre mondiale, mais peu de chose après la Libération de Paris, les événements restaient flous. A la lecture du livre de cet historien britannique, je me rends compte de mon ignorance du véritable enjeu de ce qui s’est réellement déroulé dans les Ardennes à cette époque. Le territoire, situé... [Lire la suite]