02 janvier 2016

Anthony Beevor, Ardennes 1944, Le va-tout d'Hitler.

« Qui lance ses derniers bataillons gagne la guerre ». Cette phrase de Frederik Le Grand obsède Hitler lorsqu’il joue son va-tout dans les Ardennes entre décembre 1944 et janvier 1945. Je connaissais les grands épisodes de la seconde guerre mondiale, mais peu de chose après la Libération de Paris, les événements restaient flous. A la lecture du livre de cet historien britannique, je me rends compte de mon ignorance du véritable enjeu de ce qui s’est réellement déroulé dans les Ardennes à cette époque. Le territoire, situé... [Lire la suite]