16 février 2017

Gérard de Cortanze, Les amants de Coyoacan, Albin Michel, 2015.

Je connaissais très peu Frida Kahlo et ce livre fut un éclairage intéressant qui m’emmena pendant quelques jours au Mexique à la découverte d’un peintre, d’un homme politique en exil et d’une société de l’entre deux guerre avec les répercussions de ce qui se passe en Europe. Deux principaux personnages : Frida Kahlo, peintre, fracassée, au caractère fort, pour qui ‘’l’amour est le but central de la vie’’. Son mari, ses amants. ET Léon Trotski, accompagné de sa femme Natalia. Il s’est vu retiré la nationalité soviétique. Exilé... [Lire la suite]