11 décembre 2017

Cédric Blondelot, Tolbiac Juillet, La fenêtre de Dieu. édition La Völva. 407 pages

Après lecture, j'ai eu besoin de recoller les morceaux façon puzzle pour vérifier que je n'avais pas oublier une étape dans la compréhension globale de ce qui arrive à Tolbiac Juillet. Lorsque je me lance dans un roman d'aventure, une enquête, je suis parfois désagréablement surprise par la rapidité avec laquelle je dévore le livre. Ce n'est pas seulement ou pas toujours parce que je suis emportée par les péripéties, non, c'est parce que le roman manque de consistance. Et dans Tobiac Juillet, je suis heureuse de vous annoncer que ce... [Lire la suite]