24 novembre 2016

Tonino Benaquista, Romanesque, Gallimard, 240 pages.

  Les mariés malgré eux, création théatrale du début du XIXe siècle (si on tient compte de la vir du vrai Charles Knight) est toujours joué au XXes au Chicago Theater. Les amants en fuite ne peuvent pas ne pas s’arrêter pour la voir, interrompant leur cabale vers le Canada. En cavale, mais que leur reproche-t-on ? Cela dépend en fait jusqu’à quand on remonte dans le temps. Le temps : une donnée clé dans ce roman, qui nous plonge au cœur du Moyen-âge. Un braconnier et une glaneuse s’aiment d’un amour inconditionnel.... [Lire la suite]