25 avril 2016

Gaëlle Josse, Les heures silencieuses, J'ai lu, 89 pages.

  Avez-vous déjà vu un tableau prendre vie sous vos yeux ? Regardez-bien celui-ci, peint par Emmanuel De Witte. Magda Van Leeuwenbroeck est assise à son épinette, de dos. Sa jeune servante boiteuse, Sarah, avec sa coiffe et son tablier blanc, lave sol, dans l’enfilade des pièces aux portes ouvertes.  Derrière les tentures du lit,  à la gauche, on distingue son mari, qui aime bien le matin, l’écouter houer de la musique avant de se lever…. Pendant un mois, de mi-novembre à mi-décembre 1667, Magda se... [Lire la suite]