06 mai 2016

jean-Luc Seigle, Je vous écrit dans le noir.

Roman, œuvre de fiction autour d’un personnage bien réel, lui, celui de Pauline Dubuisson, dont le procès a défrayé la chronique. A sa mort en 1963, elle laissa derrière elle des cahiers aujourd’hui disparus. C’est là qu’entre en jeu l’imagination du romancier. Quelle mémoire, quelle impression a-t-elle laissée sur sa vie ? Ce livre n’est pas une chronique judiciaire, mais une vie de femme, de jeune femme. Des retours en arrière sur l’enfance , l’adolescence, l’occupation, l’après-guerre éclaire les différentes facettes... [Lire la suite]