28 avril 2017

Magyd Cherfi, ma part de gaulois, Acte sud, 259 pages.

Magyd était un cas à part dans sa cité. Beur des quartiers nord de Toulouse, il a eu la pression de sa mère sur le dos tout le temps de sa scolarité. Magyd devait avoir le bac. Il a des copains blancs en ville qui jouent de la musique. Quand il pose sa voix sur leu musique, il surprend. Mais tout n’est pas simple. Il ne fait pas bon être intello dans une cité, surtout quand on s’investit et s’engage comme il le fait : soutien aux filles muselées par les pères et les grands frères grâce au théâtre, soutien scolaire aux plus... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2017

Abd al Malik, Camus, l’art de la révolte. Décembre 2016, 179 p.

  Gamin de la cité du Neuhof à Strasbourg, Abd al Malik aurait pu comme bien d’autres suivre la mauvaise pente. Mais un livre va le faire plonger dans l’univers camusien, L’Etranger. « La voix monocorde de Meursault » le bouleverse, et il ne quittera plus l’auteur, se raccrochant à ses écrits comme une bouée de sauvetage, un chemin de vie. En particulier la préface de L’envers et de l’endroit, qu’il lit et relit. Un auteur, un livre peuvent changer une vie, sauver une vie. Orienter une vie. En voici la preuve. Camus... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,