13 mai 2016

Imre Kertesz, Etre sans destin, 10/18 domaine étranger, 368 pages

Ce roman n’est pas le premier que je lis sur la déportation, mais il a une particularité narrative qui m’a touchée. Le personnage principal est un adolescent de 15 ans. Ce n’est malheureusement pas une originalité ( Voir Une vie , de Simone Veil, par exemple, que j’ai déjà chroniqué). Mais ici, ce n’est pas une littérature de l’après, comme beaucoup de livres de témoignages.  « Une littérature de l’après » est un livre qui emploie les mots de la connaissance, lorsqu’on peut enfin mettre les mots sur l’horreur qui a... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,