28 décembre 2016

Esli Erdogan, Le bâtiment de pierre, 107 p.

Voici une découverte de circonstance, puisque cette auteure est actuellement détenue en Turquie, régime qui ne tolère plus les opposants politiques. La médiathèque a remis son livre en avant pour faire connaitre ses écrits. C’est une œuvre indéfinissable, en prose, tout en étant d’une grande poésie, …pour exprimer les horreurs de la prison turque, entre torture et violence politique. Une poésie du style pour être la mémoire de la prison et des atrocités. A travers des personnages ayant perdu leur humanité. Démoli. Bouleversant.
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,