28 décembre 2017

Colson Whitehead, Underground railroad, ALbin MIchel, 398 pages, 2017.

Cora est une jeune femme esclave sur une plantation du sud des Etats-Unis. Sur la plantation Randall, la cruauté règne, et elle est bien placée pour le savoir. La seule solution: accepter de s'enfuir avec Caesar, lorsque celui-ci le lui propose. S'enfuir comme sa mère l'avait fait six ans plus tôt, la laissant orpheline un matin au réveil.Mais les esclaves sont surveillés, et lorsqu'ils sont repris, la punition les mène le plus souvent à la mort. Et entre les terres du sud et le nord opèrent des chasseurs d'esclaves.Un réseau... [Lire la suite]

23 octobre 2017

Bakhita Albin Michel, 456 pages.

Il y a peu de temps de cela, lors d’un passage à la librairie, j’ai demandé à mon libraire de me faire découvrir un de ses coups de cœur de cette rentrée littéraire. Il me proposa alors Bakhita. Première recherche à froid, avant lecture, et je tombe sur des photos et une notice biographique de la vraie Bakhita. Donc, ce personnage existe bien. Une femme noire, une coiffe, un air calme, et le sentiment qu’il se dégage quelque chose de cette femme, de ce regard. Me contentant de ces photos, je ne lis pas la notice biographique pour ne... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 août 2017

Yaa Gyasi, No home, Calmann-Lévy, 410 pages.

  Une mère commune, Maame, deux filles nées dans deux villages différents, Effia la beauté et Esi. Deux destins, deux lignées parallèles, du XVIIIes à la fin du XXes. Les chapitres fonctionnent deux par deux et nous suivons ainsi alternativement l’histoire des personnages génération après génération. Tous les deux chapitres nous passons à la génération suivante. Une branche, celle d’Esi, traverse l’Atlantique , subit l’esclavage puis la ségrégation. L’autre reste sur la Gold Coast, de bonne souche, éduquée, métissée,... [Lire la suite]