26 avril 2017

Abd al Malik, Camus, l’art de la révolte. Décembre 2016, 179 p.

  Gamin de la cité du Neuhof à Strasbourg, Abd al Malik aurait pu comme bien d’autres suivre la mauvaise pente. Mais un livre va le faire plonger dans l’univers camusien, L’Etranger. « La voix monocorde de Meursault » le bouleverse, et il ne quittera plus l’auteur, se raccrochant à ses écrits comme une bouée de sauvetage, un chemin de vie. En particulier la préface de L’envers et de l’endroit, qu’il lit et relit. Un auteur, un livre peuvent changer une vie, sauver une vie. Orienter une vie. En voici la preuve. Camus... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2017

Al Gore, Une vérité qui dérange,

  Ce livre établit un bilan de l’urgence planétaire et tire la sonnette d’alarme. La prise de conscience doit être rapide, il ne reste plus beaucoup de temps pour réagir. C’est le propos du livre qui résume l’état des lieux, à défaut d’apporter des solutions. Très nombreuses photos et graphiques à l’appui. Mais le livre manque de profondeur, et la mise en page donne l’impression de remplissage. Le livre manque de traitement de fond. Il n’y a pas d’idées novatrices. (Je n’ai pas vu le documentaire qui a inspiré ce livre, je ne... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mars 2017

Laure Waridel, Acheter, c’est voter. Le cas du café. Edition écosociété, Montréal, 2005

  Ce live décortique le fonctionnement commercial d’un produit qui illustre la mondialisation : le café. Produit dans le sud, consommé essentiellement dans le nord par des milliards d’individus, il suscite l’intérêt des grands groupes multinationaux.  Et quand il y a des intérêts financiers conséquents en jeu, les intérêts humains et écologiques passent au second plan. Etat des lieux, témoignages de l’auteur qui a partagé le quotidien de plusieurs familles productrices au Mexique, le livre est riche et documenté.... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2016

Denise Paulme, Cendrillon en Afrique, Galaade édition, 303 pages, 2007.

Les contes nous interrogent. Les contes s’interrogent, et c’est ce qu’a fait sur le terrain en Afrique l’ethnologue Denise Paulme en analysant de nombreux contes africains. Les contes sont des miroirs de la société, d’une culture, et donc à ce titre sont des sources très précieuses. Quels sont les thèmes permanents, récurrents, les absents, les variantes, entre les ethnies, les pays, les cultures ? Imaginez-vous Le Petit Poucet en Afrique ? Mais oui, il existe, avec des variantes.  Et une Cendrillon africaine ?... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 juillet 2016

Ta-Nahesi Coates, Une colère noire, Lettre à mon fils, préface d’Alain Mabanckou, édition Autrement, 203 pages.

  Texte ‘’viscéral’’ d’après la quatrième de couverture, c’est effectivement un livre qui sort du plus profond des tripes de l’auteur. Il n’est peut-être pas très élégant de parler des tripes d’un auteur que je connais depuis peu, mais on sent ici le cri du cœur. Dans cette version française, Ta-Nahesi Coates raconte à son fils adolescent son passé et son combat. Comment être un corps noir dans l’Amérique des années  80-90 à Baltimore ? Comment être un corps noir dans une société qui se pense blanche, qui se rêve... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2016

Erik Orsenna, La vie, la mort, la vie, Fayard, 191 pages.

  De Pasteur, je ne connaissais que sa découverte du vaccin contre la rage. Souvenirs de cours d’histoire, mais il fut bien plus que cela. Alors, qui pour écrire la biographie de ce grand homme jurassien de cœur et travailleur acharné ? Un autre écrivain prolixe, Erik Orsenna. Ignare en biologie, était-il le mieux placé pour cela ? C’est sans compter sur le hasard des honneurs. Orsenna occupe le siège occupé par Pasteur à l’académie française. Et c’était sans compter sur son voisin de droite lors des séances de... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2016

Alain Mabanckou, Lettres noires, des ténèbres à la lumières, leçon inaugurale du Collège de France, édition Collège de France et

Nommé professeur invité au Collège de France à la chaire annuelle de création artistique, Alain Mabanckou présente dans sa première séance son projet littéraire. Présenter la littérature noire au XXes, mise en lumière par le contexte historique (domination coloniale, accession à l’indépendance) . Point de départ, 1916, l’allégorie de Banania, complétée l’année suivante par le célèbre slogan ‘’Y’a bon’’. La négritude, la migritude (littérature issue d’un parcours de migration), de nombreuses références de l’Afrique noire et des... [Lire la suite]
04 juillet 2016

De Bonn à Berlin, le transfert d’une capitale (1990 – 2010) Presse Universitaire du Midi, 2016, Antoine Laporte. Collection ‘’V

 Merci à Babelio et aux presses universitaires du midi pour ce livre reçu lours de la masse critique de mai 2016. « Bonn est un village [ …]. Elle a les manières, la vision, la dimension d’un lavoir communal et pourtant c’est un état à l’intérieur d’un village » (John Le Carré, Une pette ville en Allemagne, 1971). Et pourtant, Bonn fut capitale de l’Allemagne fédérale pendant quelques décennies, au temps de la guerre froide. 9/11/1989 : Chute du Mur de Berlin. Avril 1999 : Première séance plénière... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 juin 2016

Aymeric Caron, Antispéciste, éditions Don Quichotte, 416 pages

Je viens de me coltiner un pavé dans lequel il y a à boire et à manger. Je vais tenter un résumé des idées de l’auteur, puis je vous donnerai mon sentiment après digestion de cette lecture. Dans notre monde, aujourd’hui, tout tourne autour de l’Homme, et nous divisons le vivant en espèces. Parmi elles, retenons le grand groupe des hommes, et celui des animaux vivants non humains. Ils sont au cœur de sa démonstration.  Cet anthropocentrisme a toujours dominé, et au cours des siècles, lorsqu’on pensait qu’il y avait plusieurs... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2016

Pierre Vermeren, Le choc des décolonisations. De la guerre d'ALgérie aux printemps arabes. Odile Jacob, 332 p.

Rédigé par un professeur d’histoire contemporaine spécialiste du monde arabe, cet essai éclaire et met en perspective la situation des pays arabes de ces dernières années. Le printemps arabe du début de la décennie 2010 est tout récent, et les historiens travailleront dessus avec du recul dans quelques années. Cependant, ces événements ont marqué l’Europe, qui a des liens particuliers  avec cette région. Ces pays ont pour la première fois vraiment été les acteurs de leur propre histoire, ils ont joué le premier rôle par et... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,