03 août 2017

Yaa Gyasi, No home, Calmann-Lévy, 410 pages.

  Une mère commune, Maame, deux filles nées dans deux villages différents, Effia la beauté et Esi. Deux destins, deux lignées parallèles, du XVIIIes à la fin du XXes. Les chapitres fonctionnent deux par deux et nous suivons ainsi alternativement l’histoire des personnages génération après génération. Tous les deux chapitres nous passons à la génération suivante. Une branche, celle d’Esi, traverse l’Atlantique , subit l’esclavage puis la ségrégation. L’autre reste sur la Gold Coast, de bonne souche, éduquée, métissée,... [Lire la suite]

22 septembre 2016

Niels Labuzan, Cartographie de l’oubli, Jean-Claude Lattès, 516 pages, RL 516 pages.

  « ça n’a pas commencé en 1933, c’est ce que je sais », comprend le narrateur, de père allemand et de mère namibienne. Le jeune homme qui parle ainsi est arrivé sur les lieux le premier à Okahandja, pour la commémoration du centenaire, en présence de l’ambassadeur. « Tu, caché, enterré, il explose aux yeux de tous ». Quoi ? Le génocide, enfin reconnu, de la population Herero. Et c’est ce qui intéresse notre narrateur, sur les traces de son passé de métis, de ses racines namibiennes. Qui était sa... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 juin 2016

Mark Logue, Peter Conradi, Le discours d’un roi, ‘’L’histoire de l’homme qui sauva la monarchie britannique ‘’. D’après les jour

  Je connaissais et avais apprécié Le discours d’un roi en film, avant de découvrir par hasard qu’un livre en était à l’origine. Rappel : L’arrivée sur le trône de la monarchie britannique d’un roi bègue, pour qui le moindre discours officiel était un supplice. La consultation d’un orthophoniste d’origine australienne, Lionel Logue, l’aide à combattre son défaut d’élocution. Le film se déroule sur quelques mois. Or, dans le livre, cela dure bien plus longtemps, leur relation se déroule sur plus de dix ans. Le livre est... [Lire la suite]
13 mai 2016

Imre Kertesz, Etre sans destin, 10/18 domaine étranger, 368 pages

Ce roman n’est pas le premier que je lis sur la déportation, mais il a une particularité narrative qui m’a touchée. Le personnage principal est un adolescent de 15 ans. Ce n’est malheureusement pas une originalité ( Voir Une vie , de Simone Veil, par exemple, que j’ai déjà chroniqué). Mais ici, ce n’est pas une littérature de l’après, comme beaucoup de livres de témoignages.  « Une littérature de l’après » est un livre qui emploie les mots de la connaissance, lorsqu’on peut enfin mettre les mots sur l’horreur qui a... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mai 2016

Pierre Vermeren, Le choc des décolonisations. De la guerre d'ALgérie aux printemps arabes. Odile Jacob, 332 p.

Rédigé par un professeur d’histoire contemporaine spécialiste du monde arabe, cet essai éclaire et met en perspective la situation des pays arabes de ces dernières années. Le printemps arabe du début de la décennie 2010 est tout récent, et les historiens travailleront dessus avec du recul dans quelques années. Cependant, ces événements ont marqué l’Europe, qui a des liens particuliers  avec cette région. Ces pays ont pour la première fois vraiment été les acteurs de leur propre histoire, ils ont joué le premier rôle par et... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2016

Anthony Beevor, Ardennes 1944, Le va-tout d'Hitler.

« Qui lance ses derniers bataillons gagne la guerre ». Cette phrase de Frederik Le Grand obsède Hitler lorsqu’il joue son va-tout dans les Ardennes entre décembre 1944 et janvier 1945. Je connaissais les grands épisodes de la seconde guerre mondiale, mais peu de chose après la Libération de Paris, les événements restaient flous. A la lecture du livre de cet historien britannique, je me rends compte de mon ignorance du véritable enjeu de ce qui s’est réellement déroulé dans les Ardennes à cette époque. Le territoire, situé... [Lire la suite]
27 décembre 2015

Etty Hillesum, Une vie bouleversée, Points

Voici une édition française en poche qui fut publié pour la première fois en 1981 aux Pays-Bas et connut alors un succès foudroyant. La première partie est constituée d’un journal écrit entre 1941 et 1943, rédigé pour compléter une thérapie. ‘’Eh bien, allons-y ! Moment pénible, barrière presque infranchissable pour moi, vaincre mes réticences et livrer le fond de mon cœur à un candide morceau de papier quadrillé’’. Je n’ai pas vraiment accroché à cette première partie, car cela concerne trop ses états d’âmes et ses troubles.... [Lire la suite]
09 décembre 2015

Vaux le Vicomte commémore la Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, Vaux-le-Vicomte fut un hopital militaire. Le site se devait donc de commémorer la Grande Guerre. Ce fut le cas du 17 octobre au 1er novembre 2015. Une reconstitution en extérieur (bivouac, cantine, infirmerie) attire petits et grands (costumes et vieux fusils au rendez-vous) et une pièce de théâtre ludique et pédagogique retrace la guerre par le biais de deux poilus. Tous les deux sont morts au combat, mais ils sont ''renvoyés'' sur terre le temps du spectacle pour expliquer aux enfants ce... [Lire la suite]