05 octobre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, t9, Anna Madrigal.

  Le dernier volume des chroniques est consacré au personnage clé et fil conducteur de tous les volumes précédents. Très présentes dans les premiers volumes de chroniques, un peu, davantage en pointillé dans les suivants, Anna Madrigal était cependant toujours là, l’œil vif, l’esprit perspicace, recueillant les confidences de ses anciens locataires, voire les guidant l’air de rien dans leur vie. Anna ne vit plus à Barbary Lane mais en appartement, aidé par Jake, collègue de Mickael. Elle a désormais 92 printemps, a eu des... [Lire la suite]

02 octobre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, t8, Mary Ann en automne.

Mary Ann approche de la soixantaine maintenant, nous sommes en 2005 (seul indice de datation, 4 ans après le 11/09). Elle a désormais les cheveux argentés et est installée sur la côte est depuis près de 20 ans. Que ne lui est-il pas arrivé depuis que nous avons fait sa connaissance dans le premier volume : son aventure avec Norman, dans la maisonnette sur le toit de la pension, s’est mal terminée ( vous vous rappelez le détective qui enquêtait sur Anna, et qui avait des photos pédophiles) et continue encore de hanter Mary Ann.... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 septembre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, T7, Mickael Tolliver est vivant.

Mickael Tolliver nous fait l’effet d’un vieux dinosaure. Nous sommes désormais au début des années 90, il cohabite avec le VIH et est toujours sous traitement. Tout le monde suit son chemin. Mickael a un nouvel associé et vit en couple avec Ben, de vingt ans son cadet. Thack est désormais de l’histoire ancienne. Cela fait un moment que Mary Ann vit sur la côte est et ne donne quasiment plus de ses nouvelles. Brian songe à partir en camping car à travers le pays, seul. Shawna est grande, elle a désormais 23 ans et se lance dans... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 septembre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, t6, Bye Bye Barbery Lane

Le 28 Barbery Lane s’éloigne, mais nos amis sont toujours bien présents. Cette fois, ce volume tourne autour de Mary-Ann. Revient la voir à SF un homme qu’elle a connu 11 ans plus tôt. Un homme alors amnésique, qu’elle a aidé à retrouvé la mémoire en menant l’enquête. Cette ancien amant devenu producteur à New York souhaite la recruter pour un animer un show matinal sur une chaine nationale. Sautera-t-elle le pas ? Elle a ici à San Francisco un homme canon, une fillette adorable, des amis proches. Succombera-t-elle aux... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 septembre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, T5, D’un bord à l’autre.

J’ai trouvé une petite baisse de régime à ce volume. Quelques nouveaux personnages auxquels j’adhère un peu moins. Les habitants de Barbary Lane sont maintenant dispersés, mais nous continuons de suivre leur vie professionnelle, amoureuse et quotidienne parfois mouvementée. Cela fait quelques volumes maintenant que les personnages prennent conscience du fléau du sida dans cette décennie des années 80.  Cette maladie honteuse des homos, on commence à prendre conscience qu’elle ne touche pas que le milieu gay, n’est pas... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2017

Amistead Maupin, Chroniques de San Francisco, T4, Baby Cakes.

  Et un nouveau virage pris par les personnages de la pension Madrigal. Mary Ann est devenue Journaliste. Elle est en bas de l’échelle et corvéable à merci, ce qui se ressent dans sa vie de couple.  Brian souhaite qu’ils aient un enfant mais cette envie ne semble pas partagé. La reine d’Angleterre est en visite à SF (et oui, Maupin a réussit à la faire venir !), et un membre de l’équipage déserte. Il va intégrer la pension dans l’appartement de  Mickael , et celui-ci part un mois à Londres pour se changer les... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2017

Amistead Maupin, Autres chroniques de San Francisco T3

Quittons cette fois les années 70 pour entrer dans les années 1980-1981. L’intrigue principale va tourner autour du personnage de Dede, que nous avions quitté enceintes de jumeaux et veuve de Beauchamp dans le volume précédent. ET en parallèle nous retrouvons toujours les colocataires de Madame Madrigal, en particulier Mary-Ann Singleton, qui prend de plus en plus  dans l’histoire. C’est toujours pétillant et ironique, jamais ennuyeux, j’adore ! Les sujets graves sont bien présents, mais traités sans plomber l’ambiance. A... [Lire la suite]
11 septembre 2017

Amistead Maupin, Nouvelles chroniques de San Francisco, tome 2, livre de poche

Toujours les années 70 et San Francisco, l’heure des premières révélations. Dans le tome 1 ? Nous avions fait connaissance avec les habitants du 28 Barbery Lane et des environs. Ils se croisent, s’entrecroisent dans des milieux qui interagissent. Nous avions laissé Anna Madrigal et ses ‘’enfants’’, en ayant conscience d’un secret qui nous échappait encore, à nous lecteur. Seule Mona était au courant …d’une partie seulement. Ici, nous en savons un peu plus, la rame des chroniques tourne autour de Mme Madrigal, qui est-elle... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Amistead Maupin, Les chroniques de San Francisco ; T1.

J‘avais démarré l’été avec des lectures assez pesantes, voici de quoi changer de registre. Années 70. San Francisco. Une pension de famille tenue par Madame Madrigal au 28 Barbery Lane. Une galerie de personnage que nous voyons apparaitre pour la première fois mais que nous retrouverons dans les volumes suivants : Mary-Ann, Mickael, Mona, Dede, Brian… Les courts chapitres sont des saynètes dialoguées, parues sous forme de chroniques avant d’être publiées dans le format ‘’roman’’. Chacune présente une personnage, un milieu ou... [Lire la suite]
04 septembre 2017

Cormac McCarthy, Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme

  Si, en vous baladant dans le désert texan pour chasser l’antilope vous tombez sur une sacoche contenant des coupures de billets pour un montant de 2,4 millions de dollars, vous prendriez la sacoche, non ? Vous laisseriez la drogue qui se trouve toujours dans le coffre, non, vous ne voulez pas vous embêtez avec, trop risqué, et puis une petite voix vous dit que vous ne voulez pas vendre la mort. Mais des liasses de liquide ! Mais surtout, ne faites pas comme Moss, rentrez chez vous et ne revenez surtout pas sur les... [Lire la suite]