23 mai 2016

Luis Sepulveda, Le monde du bout du monde, seuil.

Découvert  il y a peu avec Le vieux qui lisait des romans d’amour, je continue d’apprécier cet auteur avec Le monde du bout du monde. Apprécier, que dis-je ? J’adore ! Lecture facile, qui nous porte, mais derrière cette fausse légèreté se cache une grande profondeur de réflexion. Après la déforestation de l’Amazonie dans ma précédente lecture, nous voici dans la dénonciation de la chasse à la baleine au large de la Patagonie, le monde du bout du monde. Après avoir parcouru par voie de terre et par mer  dans son... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,