22 octobre 2016

René Maran, Batouala, Magnard lycée

  Premier livre écrit par un noir à recevoir le Goncourt du premier roman (1921), premier livre présentant la France dans son rôle de colonisateur, mais dans un rôle secondaire, le premier rôle est tenu par des noirs. Quel scandale dans la France coloniale des années 20 ! Littérature de la négritude qui n’en est encore qu’à ses balbutiements, ce livre nous montre le choc des cultures dans un rôle inversé de ce qu’on voit habituellement.  Il ouvre la porte à bien d’autres livres d’auteurs renommés qui vont dénoncés la... [Lire la suite]