14 janvier 2017

Han Kang, Celui qui revient, Le serpent à plume, 2016 (première édition coréenne en 2014) 233 pages.

Je connais la situation politique de la Corée du Nord, ainsi que la situation actuelle de la Corée du Sud, mais j’ignorais complètement que cette Corée du Sud, en 1980 vivait aussi au rythme de la dictature et des sanglantes répressions de la moindre manifestation estudiantine ou ouvrière. Après quelques petites recherches, il se trouve que le livre de Han Kang, Celui qui revient (publié en 2016 en France, en 2014 en Corée) retrace le soulèvement de Gwangju de mai 1980. Les étudiants et ouvriers s’élèvent contre la dictature de... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2016

Lee Seung U, La vie rêvée des plantes, folio, 249 p, traduit du coréen par Choi Mikyung et jean-Noël Juttet, Zulma 2006

  Ignorante de la littérature coréenne, j’ai suivi les conseils d’un ami documentaliste qui avait placé ce livre parmi ses  gros coups de cœur.  Que je le comprends ! C’est une œuvre prenante, à la fois sensible et dure, entre poésie et crudité. Un père qui parle aux plantes,  peu présent, mais au rôle néanmoins important et à la place surprenante dans la famille, une mère absente (gère un restaurant), un fils aîné qu’elle adore et protège, revenu de l’armée amputé des deux jambes, un cadet marginal... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :