10 mai 2017

James Joyce, Ulysse, traduction de Jacques Aubert, folio classique, 1659 pages.

Voici un livre qui m’a donné du fil à retordre, et pourtant, je me suis accroché. J’ai commencé ce roman tranquillement comme à mon habitude, et très vite je me suis demandée où l’auteur cherchait à nous emmener. Je ne parvenais pas à me projeter dans l’intrigue. La première remarque qui m’est venue à l’esprit est ‘’mais c’est surréaliste, ce truc !’’. Effectivement, on note un très important travail sur la langue, des créations de mots, des associations d’idées qui m’ont déroutée. J’ai alors provisoirement laissé tomber le... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,