13 juillet 2017

Chimamanda Ngozi Adichie, Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féminine, Gallimard, avril 2017.78 p.

Un petit livre à mettre entre toutes les mains, hommes et femmes confondus, et quelque soit la culture. C. N. Adichie est une écrivaine nigériane engagée. « A une amie qui me demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde l’auteure répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste. » OU bien la lettre n'est qu'un prétexte pour camoufler ce manifeste, je ne sais pas. Mais l'un ou l'autre,... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 octobre 2016

Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah, Galliamrd, 522p, 2013.

  Traduit de l’anglais par Anne Damour. Littérature nigériane.   Une lecture de plus sur un parcours de migration, mais une lecture qui surpasse largement ce que j’ai pu lire  récemment sur le sujet. Ifemelu a décidé de rentrer au pays, le Nigeria, après quinze ans passés aux Etats-Unis. Elle devient  une americanah (migrant vers l’Amérique qui rentre au pays).  Alors, pour rentrer, elle va dans un salon de coiffure se faire tresser les cheveux. 6 heures sont nécessaires pour l’ensemble de la tâte, c’est... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,