12 décembre 2016

Anne Luthaud, Comme un mensonge, Verticales, 2009, 129 p.

  Une pièce secrète et interdite au centre d’une maison sur mesure. Un homme bizarre qui attire les jeunes femmes Une symbolique des couleurs et des caractères Des clés Cela ne vous rappelle rien ? Voici une réécriture version policière, oserais-je dire, bien que ce ne soit pas ce qui domine, d’un célèbre conte de Perrault. Des points communs, des différences, une libre adaptation qui manque de peps, ce qui a abouti à une lecture plutôt laborieuse, avec une intrigue un peu fouillis à mon goût. Pas vraiment une... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2016

Amélie Nothomb, Riquet à la Houppe, Albin Michel, 188p, RL 2016.

Voici un bon cru de cette auteure belge dont la production, très prolifique, n’est pas toujours du même niveau. Là, j’ai été touchée par les deux personnages qui sont des relectures contemporaines du conte Riquet à la Houppe. Dans notre monde si formaté par l’image et le diktat de l’apparence, dans cette absolue de perfection, les deux personnages dénotent.  Déodat trop laid à l’intelligence développée, Trémière, trop belle à l’intelligence trop particulière, tous les deux échappent au commun et sont donc voués à la solitude.... [Lire la suite]
23 janvier 2016

David Stuart Davies, Sherlock Holmes, Le livre des morts

Voici un deuxième volume des pastiches de Sherlock Holmes et Watson, sous la plume de David Stuart Davies, maitre es œuvre holmésienne. Comme à chaque fois que Holmes est sans affaire à élucider, son caractère s'aigri, et la poudre blanche lui fait de l'œil. la presse ne semble rien révéler de sensationnel, et l'ennui se fait sentir. L'inspecteur Hardcastle vient le consulter : dans la salle du British Museum consacrée à l'Egypte, un cambriolage a eu lieu: les objets de valeur sont restés, seul un papyrus incompréhensible a été... [Lire la suite]
18 janvier 2016

Davis Stuart Davies, Sherlock Holmes, Un certain Docteur Watson.

Cet auteur est une découverte pour moi, même s'il semble être une pointure dans l'étude holmésienne (est-ce comme cela qu'on dit?). Et il faut vraiment être un expert pour pouvoir pasticher un auteur et son personnage archi-célèbre. Mais en le lisant, on se dit ''Elémentaire, mon cher Watson''. Bien qu'ayant eu peur de me lancer (je n'imaginais pas Watson au service du Dr Moriarty, le terrible ennemi de Sherlock Holmes), je ne suis pas déçue. le personnage de Watson est judicieusement traité, et l'histoire nous est présentée de... [Lire la suite]