26 octobre 2017

Nicolas d’Estienne d’Orves, La gloire des maudits, Albin Michel, 522 pages.

  Un nouveau ‘’tourne-page ‘’ de cet auteur découvert grâce à mon libraire il y a quelques années avec Les fidélités successives. La seconde guerre mondiale est terminée depuis 10 ans, mais est toujours gravée dans le cœur et le sang de la population française. Certains milieu ont été compromis avec l’ennemi, l’épuration a eu lieu, certains ont réussi à passer à travers, s’achetant une nouvelle virginité au prix de quelques transactions pas toujours très claires. Le milieu de l’édition et des personnes de lettres en est un... [Lire la suite]

26 février 2017

Geneviève Brisac, Vie de ma voisine, grasset, 173 p, MC Babelio.

  Voici un livre beau et touchant que nous propose ici Geneviève Brisac. Alors qu’elle vient de déménager, l’auteur croise Eugénie, sa voisine, une vieille dame. Elle souhaite lui parler de Charlotte Delbo, ancienne déportée de Ravensbrück. Parler des autres pour ne pas parler d’elle, c’est l’un des points communs entre Jenny et Geneviève Brisac. Et l’auteur nous emporte dans la conversation de ces deux voisines. L’une raconte, l’autre écrit, mais les deux à leur manière témoignent. Et l’ensemble des événements racontés,... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2016

Sarah MacCoy, Un goût de cannelle et d'espoir.

Un très beau roman que j’ai dévoré en deux jours. J’étais ces derniers temps à la recherche de romans dans lequel on pouvait trouver des recettes de cuisines, le livre de Sarah m’a alors été conseillé et prêté. 2008. Une jeune journaliste, Reba, qui se cherche encore dans la vie, réalise une interview d’Elsie, et de sa fille Jane, boulangères d’origine allemande installée au Texas. Ce reportage sur les traditions de Noël  devient un article sur les noëls en temps de guerre, et le passé d’Elsie refait surface. Elsie avait 17 ans... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2016

Astier, Dorison, Nury, Comment faire fortune en juin 40.

13 juin 40. C’est la débâcle. Les Français découvrent les Allemands aux portes de leur ville. Dans ce contexte de l’exode, tout le monde ne perd pas le nord. Des petites frappes  profitent de la guerre pour faire des affaires et frapper fort. Ce n’est quand même pas de leur faute si la banque de France a oublié deux tonnes d’or en barre dans ses  locaux !  Un convoi se met en place. Il sera évidemment facile de se le faire, non ? Alors embarquons avec un allemand en exil, un boxeur éternellement perdant, une... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2016

Anthony Beevor, Ardennes 1944, Le va-tout d'Hitler.

« Qui lance ses derniers bataillons gagne la guerre ». Cette phrase de Frederik Le Grand obsède Hitler lorsqu’il joue son va-tout dans les Ardennes entre décembre 1944 et janvier 1945. Je connaissais les grands épisodes de la seconde guerre mondiale, mais peu de chose après la Libération de Paris, les événements restaient flous. A la lecture du livre de cet historien britannique, je me rends compte de mon ignorance du véritable enjeu de ce qui s’est réellement déroulé dans les Ardennes à cette époque. Le territoire, situé... [Lire la suite]
28 décembre 2015

Israël Horvitz, Lebensraum (L'avant-Scène Théâtre, 15 juin 1998, n° 1031-1032)

Israël Horovitz aborde un thème qui peut déranger par la manière dont le sujet est traité. Et pour abordé une période mainte fois traitée, il fallait bien une nouvelle approche théâtrale. Années 1930-40, Hitler explique la volonté d’expansion de l’Allemagne avec le terme de ‘’Lebensraum’’ (espace vital). Début XXIes, le chancelier allemand Rudolph Stroiber sort d’un cauchemar qui lui inspire une nouvelle mesure pour ‘’atténuer autant qu’il est humainement possible, l’incommensurable honte que nous, Allemands, ressentons chaque jour... [Lire la suite]
27 décembre 2015

Etty Hillesum, Une vie bouleversée, Points

Voici une édition française en poche qui fut publié pour la première fois en 1981 aux Pays-Bas et connut alors un succès foudroyant. La première partie est constituée d’un journal écrit entre 1941 et 1943, rédigé pour compléter une thérapie. ‘’Eh bien, allons-y ! Moment pénible, barrière presque infranchissable pour moi, vaincre mes réticences et livrer le fond de mon cœur à un candide morceau de papier quadrillé’’. Je n’ai pas vraiment accroché à cette première partie, car cela concerne trop ses états d’âmes et ses troubles.... [Lire la suite]
20 décembre 2015

Héléna Hanff, 84 Charing Cross Road, édition autrement, traduction de Marie-Anne de Kisch

Une découverte, que ce titre et cette auteure, que j'ai vu passer à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, il fallait donc que je le lise. Aussitôt pensé, aussitôt fait, et je dois bien avouer que j'ai a-do-ré. Le 05 octobre 1949, une scénariste new-yorkaise écrit à Mark & Co, librairie londonienne spécialisée dans les livres rares et épuisés. C’est le début d’une belle et longue correspondance de vingt ans entre cette américaine et la petite librairie. Cette correspondance dessine en filigrane la vie en Angleterre et... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2015

Nicolas D'Estienne d'Orves, Les fidélités successives.

L'île anglo-normande de Serq a inspiré les auteurs de fiction. Après l'île aux trente cercueils de Maurice Leblanc, la voici à nouveau sous le nom de l'île de Malderney dans l'époustouflant livre de Nicolas d'Estienne d'Orves, Les fidélités successives. Guillaume Berkeley est un personnage fictif, fil conducteur de ce roman historique sur la seconde Guerre Mondiale. De l'île anglo-normande au Paris de l'Occupation, du jeune homme naïf et plein d'idéaux aux jeunes hommes aux fidélités successives, de l'avant guerre à 1949, l'auteur... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,