une arme dans la tete

Un jeune mineur isolé, Apollinaire, émigré économique, obtient le droit d’asile en France.


Ça, c’est la version officielle.


En fait, dans son dossier, son parcours est ‘’Top secret’’.


Apollinaire réussit à se prendre en main, obtient un CAP, un travail. Mais comment peut-on oublier un tel passé qui nous poursuit ?
Mais comment peut-on avoir une petite amie après ce qu’on a fait là-bas ?
Comment oublier quand, lorsqu’on tape le nom de son pays sur dans un moteur de recherche, c’est pour tomber sur des images de guerre et d’horreur ?


Un livre touchant et qui met mal à l’aise, et qui n’est pas sans me rappeler un élève que j’ai eu il y a quelques années.