Le grand Musée du Parfum, Rue du Faubourg Saint Honoré.

Si vous voulez mettre votre nez à l'épreuve, c'est pour vous!
On commence la visite avec un plongeon dans le temps à travers 9 couples mythiques de l’Antiquité au XXes. Neuf couples pour lesquels le parfum jouait un rôle important. Puis nous parcourons les salles sur les origines, avec disséminées sur le parcours, ou rassemblées selon les thèmes, des senteurs...Soyez actifs, déclenchez la légère vaporisation des odeurs, des absolus, des parfums, des odeurs naturelles ou de synthèses, celles qui sont les bases des parfums, celles qui ont fait la renommée de certains grands noms.

Après le rappel historique, une immersion sensorielle. Mettez votre nez dans de grandes ‘’fleurs’’ qui diffusent différentes odeurs. Parfums de fleurs, de feu de bois….

immersion sensorielle

Et enfin l’art du parfumeur vous permet de sentir les absolus dans une salle qaui est une véritable bibliothèque d’odeur.  Mettez le nez sur les boules, identifiez le parfum, et si vous ne le reconnaissez pas, portez la boule à votre oreille, vous entendrez le nom et l’histoire de ce que vous venez de sentir ! Si vous saturez, sentez votre peau entre deux odeurs. Son odeur est neutre et vous ‘’nettoiera’’ le nez.

bibliothèque de sodeurs

Et malgré mon nez bouché, j'ai senti! Je n'ai pas à me plaindre de la qualité de mon flair...Mais je ne pourrais jamais être nez! Trop d'odeur, et franchement, au risque de choquer, les absolus qui donnent de merveilleux parfums sont parfois épouvantables, tel quels, bruts, sans autre accompagnement...!

Le point faible de la matinée: Tomber en même temps que deux groupes plutôt bruyants, apparemment une organisation par des DRH, qui n'étaient pas tous intéressés par la visite, certains étant davantage intéressés à se présenter les uns aux autres et à déballer oralement leur CV.
Les vidéos de présentations dans les salles n'ont pas un son très élevé pour ne pas gêner les visiteurs des différentes salles, mais c'était parfois impossible de bien entendre à cause des ces encombrants visiteurs.

 http://www.grandmuseeduparfum.fr/