12 février 2017

Ravioles du Dauphiné et fondue de poireau pour 4 personnes.

    Une recette toute facile à faire, et un vrai régal.   Dans un premier temps, je coupe deux poireaux en rondelles, les fait revenir et mijoter dans une sauteuse pendant une vingtaine de minutes avec de l’huile d’olive. A la fin de la cuisson, j’ajoute 20 cl de crème fraiche, puis assaisonne (sel poivre selon votre goût) Dans un plat pour 4 personnes, je dépose d’abord une petite couche de poireau, puis une plaque de ravioles , puis je renouvelle l’opération jusqu’à épuisement des stocks. Saupoudrez de comté... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2017

Grégoire Delacourt, Les quatre saisons de l’été, JC Lattes, 268 pages

  Comment aime-t-on aux différents âges de notre vie ? Un premier amour à 15 ans, l’amour des 35-40 ans, après 10 ou 15 ans de vie commune et un ou plusieurs enfants. L’amour des 55-60 ans, quand les enfants ont pris leur envol Quel vide ont-ils laissé ? Comment vivre à nouveau en couple ? Une mère peut-elle facilement redevenir une femme à part entière  avec l’évolution physiologique de son corps ? L’amour à plus de 80 ans, en fin de vie, quand le corps ne suit plus et que la peur de partir avant... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2017

Grégoire Delacourt, Danser au bord de l’abîme, JC Lattes.

  A quoi tient une vie de famille ? Une corde raide sur laquelle on essaie de se tenir en équilibre, pour ne pas sombrer d’un côté dans la morne routine, de l’autre dans l’excès qui ferait tout voler en éclat. Bref, danser au bord de l’abîme, avoir la tentation de franchir le pas…ou pas. Et quel pas, celui que franchit Emmanuelle. Un regard, et c’est le grain de sable…Et pourtant, elle aime son mari, ses enfants…Mais c’est la quête du désir, pour elle… Grégoire Delacourt se met à nouveau dans la peau d’une femme qui... [Lire la suite]
06 février 2017

Grégoire Delacourt, On ne voyait que le bonheur, JC Lattès, 363 pages.

  Combien valent nos vies ? Antoine, expert en assurance, estime la vie des autres. Il est temps maintenant de s’interroger sur sa propre vie, de regarder en arrière, de faire le bilan. De cette vie, apparemment, on ne voyait que le bonheur.  Dans la première partie, Antoine est le narrateur. Nous lisons ses pensées, adressées à son fils, Léon.  Mais soudain survient le passage qui fait que je n’ai plus lâché le livre. Il fallait que je me lance dans les deux parties suivantes (narrée par Antoine pour la... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2017

COCOTTE SAVOYARDE

  1 kg de pommes de terre 75 cl de lait Thym Beurre 20 tranches de lard 200gr de fromage à raclette 25 cl de crème fraiche liquide Sel Poivre   Eplucher les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en rondelles de 5 mm d’épaisseur. Mettez-les dans une casserole avec le lait, complétez avec l’eau pour recouvrir le tout, ajoutez une blanche de thym, salez, poivrez et laissez frémir 5 minutes. Préchauffer le four à 180 ° th 6 Beurrez les cocottes e tapissez-les avec les tranches de lard et laissez-les dépasser un... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2017

Grégoire Delacourt, La première chose qu’on regarde, JC Lattès, 265 pages.

De deux choses l’une. Ou bien nous avons affaire à un fantasme d’adolescent attardé qui rêve de sortir avec une actrice blonde pulpeuse pour faire baver d’envie ses copains. Ou à défaut d’un poster dans sa chambre pour fantasmer. C’est la première idée que j’ai eu en lisant les premières pages. Le livre  commence ainsi : « Arthur Dreyfuss aimait les gros seins. Il s’était d’ailleurs demandé, si d’aventure il avait été une fille, et parce que sa mère les avait eue légers, sa grand-mère lourds, du moins dans le... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2017

Grégoire Delacourt, L’écrivain de la famille, JC Lattès, 2011, 235 p .

Premier roman touchant de Grégoire Delacourt. Attention parents ! Ne mettez pas une pression trop forte sur les épaules de vos enfants, vous risqueriez de briser un ressort. Laissez les libres de vivre à leur guise ! Edouard, 7 ans, écrit son premier poème, adressé aux membres de sa famille. Très simple, sans relief, faisant rimer papy avec pipi, mais encensé par les mères et grand-mère, et tirant une larme au père. C’est placer la barre très haute ! Comment peut-on créer quelque chose après ce coup d’éclat ? ... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2017

CRUMBLE DE CANARD CONFIT à la PATATE DOUCE

Version coupelle 1)      Sortir le beurre du frigo pour qu’il se ramollisse et préchauffer le four à 180 ° th 6.   2)      Oter la peau et les os de la cuisse de canard pour ne garder que la chair. Emiettez-là puis mettez là dans une petite poêle avec du vin rouge et faites réduire à feu doux jusqu’à évaporation complète du vin. Réservez et laissez refroidir. 3)      Pelez les patates douces et faites les cuire dans une grande quantité d’eau... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 janvier 2017

Grégoire Delacourt, La liste de mes envies, JC Lattès, 2012, 186 pages.

Que feriez-vous si une fortune vous tombait dessus ? Jocelyne et Jocelyn Gerbette. Un couple comme un autre, avec ses hauts et ses bas, et les coups durs de la vie. Un couple banal, sans relief, un train train quotidien. Jocelyne est mercière à Arras. C’est elle, le personnage principal de ce roman. Nous sommes dans son esprit, dans sa petite vie. Jocelyne rumine sa vie dans sa mercerie délaissée par les clients, et tient un blog qui, lui, prend vie de plus en plus. Ses copines commerçantes rêvent à leurs envies si elles... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2017

David Lelait-Helo, C’était en mai un samedi.

Imaginez un soir…vous êtes seule chez vous, tranquillement installée dans votre canapé ou votre fauteuil préféré. ..Un thé à portée de main…un bon livre (ou un film)…Le téléphone sonne…Au bout du fil, une voix qui ne vous est pas totalement inconnue….mais que vous ne pouvez pas vraiment situer …Une voix de femme qui vous parle, le numéro qu’elle a fait au hasard et qui est tombé sur vous. Elle veut en finir avec la vie, tout est organisé…mais elle veut parler, à cœur ouvert, pour une fois…vraiment parler…Et c’est sur vous que... [Lire la suite]
Posté par Bina Thomas à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,